Accueilm’accompagneBien vieillirBien vieillir chez soiLes conseils pour adapter son logement

Les conseils pour adapter son logement

Pour vivre le plus longtemps possible chez soi et avec le meilleur confort, le logement doit être adapté aux difficultés des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. C’est souvent un peu tard que l’on se préoccupe des aménagements à effectuer pour rendre le domicile des seniors sûr et confortable. Avant de débuter des travaux il est nécessaire de se renseigner auprès du Conseil départemental et de ses partenaires en fonction du type d’adaptation nécessaire.

Pourquoi adapter son logement ?

Si vous souffrez de handicap ou l’un de vos proches, la réponse semble évidente : une déficience visuelle, auditive, motrice va forcément demander quelques aménagements pour pouvoir poursuivre une vie normale chez soi dans un environnement sûr et adapté. Avec l’âge, la réponse est à première vue moins évidente. Chaque année, près de 450 000 personnes de plus de 65 ans font une chute à domicile. C’est la première cause de mortalité accidentelle chez les seniors.

Or les principales causes de ces chutes, lorsqu’elles ne sont pas liées à la personne elle-même, sont évitables : objets sur le sol, mauvais éclairage, sol glissant, tapis mal fixé, marches mal repérées… Autant d’obstacles que l’adaptation du domicile va justement permettre de surmonter.

Quand réaliser les aménagements ?

Quand faut-il se préoccuper de l’aménagement de son domicile ? Dès que possible !

La question se pose souvent en effet lorsqu’un accident est survenu. En anticipant cela permet :

  • D’étaler les travaux dans le temps, pour que la charge financière soit moins lourde.
  • De réaliser les aménagements les plus faciles soi-même ou avec un peu d’aide.
  • De se projeter dans un domicile plus adapté à son âge sans paniquer.

En effet les personnes âgées ont tendance à surestimer leurs capacités motrices et elles prennent parfois des risques inconsidérés ou se préoccupent tard de travaux qui leur permettraient de vivre chez elles en toute sécurité.

Quelles pièces adapter en priorité ?

De manière générale la salle de bain est l’un des chantiers prioritaires pour installer des barres d’appui, un siège de douche, des tapis antidérapants et un éclairage assez lumineux. La cuisine et les escaliers sont ensuite à traiter dans la foulée. Dans la chambre, il s’agira davantage de questions de disposition et de mobilier.

Enfin dans l’ensemble de la maison, il faut veiller à éliminer les obstacles inutiles (guéridons, pot de fleurs…). De même les fils électriques et les rallonges seront enlevés et les tapis seront fixés.

Pour obtenir plus de conseils contactez la plateforme PEP’50 Autonomie qui propose les services d’un ergothérapeute à domicile et une plateforme de matériels adaptés.

Par ailleurs des ateliers et des conférences sur l’adaptation du logement sont proposés dans la Manche tout au long de l’année. Ils sont animés par les CLICS et des partenaires.

Quelles aides pouvez-vous demander ?

Adapter et aménager son logement en prévision d’une perte d’autonomie peut se révéler être un investissement conséquent. Il existe de nombreux dispositifs d’aide du Conseil départemental et d’autres organismes.

Les aides financières :

Ces aides qui apportent un soutien à l’investissement de travaux d’aménagement peuvent être attribuées par :

Les aides techniques :

Les aides techniques financent l’achat d’équipements spécifiques. La prise en charge par l’Assurance Maladie dépend de 2 facteurs :

  • l’inscription de l’équipement en question sur la Liste des Produits et des Prestations remboursables (LPP).
  • la nature de l’aide.

Le taux de remboursement de ces produits est variable. Si le financement de l’aide technique n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie ou si le remboursement est insuffisant il est possible de contacter la Maison Départementale de l’Autonomie.

Contact

Conseil départemental de la Manche

Adresse : 98, route de candol
50 000 Saint-Lô

Horaires : Du lundi au vendredi
De 8h30 à 18h00

Téléphone : +33 2 33 05 55 50

Site internet : Site internet

Voir aussi