Accueilagit au quotidienPour le sportLa politique sportive du Département

La politique sportive du Département

Le Département de la Manche mène une politique sportive destinée à encourager chacun à pratiquer : sport de haut niveau ou sport amateur.

le département investit pour favoriser la pratique sportive

Le Département a mis en place une politique sportive basée sur une démarche partenariale qui reconnaît les valeurs éducatives et sociales du sport. Avec un budget de plus de 2 millions d’euros par an, elle est fondée sur 2 axes principaux : le sport pour tous et le sport de haut niveau.

Quelques chiffres

115 000 licenciés
60 comités sportifs départementaux
1 200 clubs
2 600 équipements sportifs
1 000 emplois directs
15 000 bénévoles

favoriser l’accès de la pratique sportive à tous les publics

Le sport, lorsqu’il est accessible à tous, est un vecteur d’intégration, de cohésion sociale ainsi qu’une source d’épanouissement personnel. Afin d’encourager les habitants à exercer une activité sportive, le Département a mis en place des actions prioritaires.

accompagner et encourager l’engagement bénévole, facteur clé du développement de la pratique sportive

Le dynamisme sportif du territoire repose largement sur le bénévolat. Grâce à l’engagement bénévole, de nombreux licenciés peuvent pratiquer leur sport dans les meilleures conditions possibles. La collectivité accompagne et encourage le bénévolat et la formation des bénévoles dans le cadre du soutien au Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS), aux comités sportifs départementaux et au Comité Départemental du Développement de l’Emploi Associatif (CODDEA). Chaque année, le Département soutient 3 actions identifiées par les comités départementaux sportifs dans le cadre de « conventions d’objectifs » annuelles.

Favoriser le sport santé

Les actions en faveur du « sport santé » concernent aussi bien les seniors que les personnes porteuses de maladies chroniques et/ou en rémission de longues maladies. La déclinaison départementale du « plan régional sport, santé, bien-être » encourage les liens entre associations sportives, médecins et patients.

Le Département soutient le centre médico-sportif de Granville, notamment pour son offre de développement du « sport santé » pour les seniors. La pratique d’une activité sportive douce chez les personnes âgées contribue à lutter contre l’isolement, favorise le « bien vieillir » et, est un moyen de prévention contre la perte d’autonomie. La collectivité soutient également centre médico-sportif de Tourlaville qui mène, avec l’hôpital Mémorial de Saint-Lô, une expérimentation destinée à doter le territoire d’un meilleur maillage et à créer des partenariats et des actions de sensibilisation.

Rendre le sport accessible aux personnes en situation de handicap

Pour favoriser l’accès de la pratique sportive aux personnes en situation de handicap, le Département soutient l’acquisition de matériel adapté pour les disciplines nautiques et véliques et concourt à l’action des comités départementaux handisport et sport adapté.  

L’existence sur le territoire d’une Équipe Départementale Sport et Handicap (EDSH) permet un travail en réseau entre acteurs du mouvement sportif, du handicap et du secteur médico-social. Ce collectif a été, par exemple, à l’origine de l’événement « Handibase » : 2 journées de sensibilisation à Coutances (conférences, entraînements de collégiens, journée grand public) qui se sont déroulées en présence de Marie-Amélie Le Fur, championne paralympique d’athlétisme.

Une cinquantaine de clubs manchois sont labellisés « valides-handicapés ». Ce label mis en place par le comité régional olympique et sportif permet d’identifier les clubs capables d’accueillir des publics en situation de handicap. Il est possible de retrouver la liste des clubs sur le site Handi’loisirs 50.

Féminiser la pratique sportive

Les comités sportifs départementaux dénombrent près de 42 000 licenciées féminines. Le football n’est pas pris en compte dans ces chiffres. C’est un chiffre en augmentation. Une attention particulière est accordée au public féminin en vue d’encourager et de valoriser la pratique féminine dans toutes les disciplines.

Le district de football continue de mettre l’accent sur son plan de féminisation de la discipline. En 5 ans, le nombre de licenciées a augmenté de 70 %. À ce jour, le football féminin compte plus de 1 900 licenciées soit 10 % de l’ensemble des licenciés. Ces chiffres font de la Manche un des districts les plus dynamiques en termes de féminisation.

La Manche Terre de sport

Transcription de la vidéo

Le développement des activités nautiques

Adopter le plan nautisme 2017-2021 a permis de consolider les crédits d’équipement à destination des activités nautiques ainsi que les aides au fonctionnement de certaines structures d’envergure départementale voire régionale.

Une partie des crédits d’équipement reste néanmoins affectée à l’acquisition de matériel nautique par des structures locales pour permettre l’accueil des différents publics : licenciés, scolaires ou personnes en situation de handicap.

Le maillage territorial de ces structures est important, l’enjeu se situe dans leur capacité à se pérenniser et se développer. L’aide en faveur du nautisme et des activités liées au vent est un des axes du schéma départemental en faveur de la pratique sportive. Elle est aussi inscrite dans l’axe 1 du plan nautisme visant à professionnaliser les offres « d’expériences » sur le territoire.

Le plan nautisme a permis à un plus grand nombre de structures d’accueillir, dans des conditions optimales, des personnes en situation de handicap en encourageant l’acquisition de matériel nautique adapté. Les enjeux d’inclusion sont importants et la Manche présente un fort potentiel de développement dans ce domaine. 

Une politique sportive envers les jeunes pour faire émerger les talents de demain

Le Département mise sur une politique sportive en faveur des collégiens. Divers appels à projets sont d’ailleurs destinés à encourager la pratique sportive sur le temps scolaire ou périscolaire.

Une aide est apportée aux 3 comités départementaux du sport scolaire :

  • L’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS)
  • L’Union Générale Sportive de l’Enseignement Libre (UGSEL)
  • L’Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré (USEP)

D’autre part, dans le cadre de sa politique jeunesse, le Département a mis en place depuis de la rentrée 2011, le dispositif « Spot 50 » qui accorde aux jeunes âgés de 11 à 15 ans, une aide au financement d’une licence sportive.

Le Département porte une grande attention aux activités sportives des jeunes et souhaite soutenir les « talents de demain » en facilitant leur parcours sportif au sein des collèges par le biais des sections sportives scolaires.

Elles permettent aux élèves d’atteindre un bon niveau de pratique. Et peuvent, dans certains cas, constituer des filières d’accès au haut niveau. L’emploi du temps est aménagé afin que les élèves puissent assister à leur entraînement. La sélection des élèves s’effectue sur dossier scolaire et sportif. L’inscription dans ces sections est régulée au niveau de l’académie et se fait directement auprès des collèges concernés.

La politique sportive nécessaire pour encourager le sport national et les sportifs de haut-niveau

L’excellence sportive est un véritable atout pour le territoire. Pour permettre son développement, le Département alloue des aides aux clubs évoluant en championnat de France amateur, aux clubs professionnels et aux manifestations sportives.

Pour les clubs, différents dispositifs sont mobilisables

  • Subvention pour l’acquisition de véhicules de transport collectif (minibus)
  • Subventions en faveur des clubs qui évoluent en championnat de France amateur et dans les championnats professionnels

Pour les manifestations sportives, les aides sont les suivantes 

  • Manifestations sportives compétitives non événementielles : de 1 500 € pour un niveau régional à 25 000 € pour un niveau mondial
  • Manifestations sportives compétitives événementielles : de 1 500 € pour un niveau régional à 25 000 € pour un niveau mondial.
  • Manifestations à caractère sportif non compétitif : les demandes sont étudiées au cas par cas

Sportifs de haut niveau

Le territoire compte, chaque année, environ une soixantaine de sportifs de haut-niveau listés comme tels par le Ministère des Sports. Une trentaine d’entre eux reçoivent une subvention de la part du Département sur la base de critères sportifs et sociaux.

Voir aussi