En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Facebook : la page du conseil départemental

Twitter : la chaine TV Manche

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Les profils de vulnérabilité dans la Manche

Contexte

Une directive européenne datant de 2006 incite les communes littorales, responsables de la qualité des eaux de baignade, à réaliser le profil de vulnérabilité de leurs plages. Une autre directive relative à la qualité des eaux conchylicoles incite à la réalisation de profils sur les zones d’élevage et de pêche à pied.

Les profils de vulnérabilité des eaux de baignade

Entre 2010 et 2013, le Département, l’Agence Régionale de Santé de Normandie et l’Agence de l’Eau Seine-Normandie se sont associés pour accompagner les communes littorales dans l’élaboration des profils de vulnérabilité. Des profils ont été établis pour les zones de baignade de la frange littorale s’étendant de Sainte-Marie-du-Mont à Lingreville.

Concernant les plages situées entre Bricqueville-sur-Mer et Dragey-Ronthon, un partenariat a été mis en place avec le Syndicat Mixte des Bassins Côtiers Granvillais. En effet, le projet « Life Mareclean », développé entre 2006 et 2009, sur une large frange littorale de la côte ouest, a permis d’acquérir de nombreuses données utiles à l’élaboration des profils de vulnérabilité sur ce secteur.

Le profil de vulnérabilité est destiné à :

  • identifier et hiérarchiser les sources de pollution susceptibles d’avoir un impact sur la qualité des eaux de baignade et pouvant affecter la santé des baigneurs,
  • Définir les actions visant à réduire les sources de pollution et les mesures à mettre en œuvre pour assurer la protection sanitaire de la population.

Conseil général de la Manche

Agence Régionale de Santé Basse-Normandie

Depuis 2015, le conseil départemental offre une assistance technique aux collectivités pour la révision de leurs profils de vulnérabilité, demandée par la réglementation. La fréquence de cette révision dépend du classement sanitaire de la plage. L’année 2013 constitue l’année de référence.

Liste à puces

  • Si la qualité est excellente, il n’y a pas de révision
  • Si la qualité est bonne, révision tous les 4 ans
  • Si la qualité est suffisante, révision tous les 3 ans
  • Si la qualité est insuffisante, révision tous les 2 ans

Pour avoir plus d’informations sur les profils de vulnérabilité des eaux de baignade

Consultez les profils de vulnérabilité

Agence de l'Eau Seine Normandie

Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer

Les profils de vulnérabilité des zones de production de coquillages

Entre 2012 et 2015, le Département a réalisé pour le compte de l’État, les profils de vulnérabilité des zones conchylicoles et de pêche à pied.

Ces profils conchylicoles permettent d’établir :

Liste à puces

  • Un état des lieux des zones permettant d’identifier les sources potentielles de contamination des eaux conchylicoles
  • Un diagnostic permettant de caractériser et hiérarchiser les sources de contamination
  • La mise en place de mesures dont l’objectif est de réduire ou supprimer les sources de pollution microbiologique

Pour avoir plus d’informations sur les profils de vulnérabilité des zones conchylicoles 




Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550