En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Filière équine

La filière équine en Normandie et dans la Manche

-Avec plus de 3 000 naissances, 20 000 chevaux, 2 000 entreprises et 3 500 emplois directs sur le territoire, la filière équine représente un poids économique conséquent. En effet, le chiffre d’affaires de la filière est estimé à 130 millions d’euros par an pour le département de la Manche.

Le Plan Manche cheval : un outil pour accompagner le développement de la filière équine

Forte de ses atouts, la Manche a pour ambition de renforcer la dimension économique de la filière équine avec le Plan Manche Cheval 2019-2021. Ce plan d’actions, qui vient compléter le plan régional, représente un budget de plus d’1 million d’euros par an et s’articule autour de 6 axes majeurs :

Axe 1 : Se donner les moyens d’accompagner la filière équine

- Développer une base de données départementale en partenariat avec le Conseil des Chevaux de Normandie.
- Créer un outil numérique à destination du grand public et des acteurs locaux de la filière équine.

Axe 2 : Rendre le cheval accessible pour tous les Manchois

- Faire découvrir le cheval aux classes de primaires/collèges, au moyen d’un partenariat avec les centres équestres de proximité.
- Organiser un grand colloque réunissant les différents professionnels et chercheurs autour de l’équithérapie.

Axe 3 : Capitaliser sur l’identité forte autour du cheval dans la Manche

- Faire du « meeting d’automne » l’événement annuel phare du département.
- Développer un produit « Raid Manche » grâce au renforcement de la capacité d’hébergement pour les chevaux et des solutions d’itinérance des bagages.

Axe 4 : Consolider le réseau de pôles d’excellence

- Accompagner les sociétés hippiques rurales et les sociétés de courses dans le renouvellement de leurs infrastructures.
- Renforcer la croissance du Pôle Hippique de Saint-Lô en participant durablement à ses investissements.

Axe 5 : Soutenir l’élevage pour préserver notre spécificité territoriale

- Encourager la performance de nos élevages équins via la politique en faveur des petits investissements dans les exploitations agricoles.
- Soutenir le Réseau d’Épidémio-Surveillance des Pathologies Équines (RESPE).

Axe 6 : Répondre aux enjeux économiques de la filière

- Développer un circuit personnalisable de visites de haras à destination de potentiels prospects.
- Réaliser un diagnostic de l’offre de formation dans la Manche.

Le Pôle Hippique de Saint-Lô : vitrine de la filière équine manchoise

Mis en vente en 2015, le Haras National de Saint-Lô est racheté en 2017 pour un montant de 1,5 million d’euros financé par un syndicat mixte, composé de 4 collectivités :

Le Département de la Manche (30 %) La Région Normandie (30 %) La ville de Saint-Lô (20 %) Saint-Lô Agglo (20 %).

Désormais, le Haras National de Saint-Lô et le Centre de Promotion de l’Élevage ne forment plus qu’une entité : le Pôle Hippique de Saint-Lô.


Le Pôle Hippique participe à la renommée de la filière équine manchoise par l’organisation de manifestations internationales. Trois événements phares du pôle rassemblent, chaque année, plus de 60 000 visiteurs :

Le Meeting d’Automne : c’est l’événement fédérateur pour tous les professionnels du cheval. Il se déroule tous les ans au mois d’octobre. Il est le lieu de rencontre entre les sportifs, les éleveurs, les propriétaires, les partenaires et les acteurs de la filière. Près de 15 000 personnes s’y rendent pour voir le concours international de saut d’obstacles, le championnat des Étalons Selle Français et les ventes aux enchères NASH.

Le Normandie Horse Show : grande fête du cheval qui se déroule au mois d’août. Elle accueille chaque année plus de 40 000 visiteurs. Plus de 20 nations participent au concours qui allie compétition sportive (saut d’obstacles-attelage) et élevage (présentation des races Selle Français et Cobs Normands).

Le salon des étalons trotteurs : manifestation professionnelle qui a lieu au cours du mois de février. Ce « salon » permet aux haras de présenter leurs meilleurs étalons trotteurs auprès des éleveurs normands.


Une terre de sport d’excellence

En 2018, sur le territoire de la Manche, on dénombre environ :

- 1 200 naissances de chevaux de race Selle Français et 850 élevages . - Près de 120 établissements équestres et 7 000 licenciés.
- Plus de 150 concours officiels d’équitation.

Ces chiffres font de la Manche le 1er producteur français de chevaux de sport et le 1er département à pratiquer l’équitation au niveau national.

3 pôles complémentaires et un maillage sportif développé sur tout le territoire

La Manche est le seul département de France à posséder un site de haut niveau pour le sport, le galop et le trot :

- Le Pôle Hippique de Saint-Lô (sport)
- Le centre d’entraînement de Dragey-Ronthon (galop)
- L’hippodrome-école de formation de Graignes (trot)

En plus de ces 3 pôles structurants, le département dispose d’un réseau historique d’hippodromes et de terrains de concours qui ont vu naître de nombreux champions.

AndréDenot

Consultez également:

la rubrique Agriculture du site internet entreprendre.manche.fr





Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550