En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Projet des extensions du port de Granville

Le port de Granville doit aujourd’hui évoluer pour mieux répondre aux besoins actuels et futurs des acteurs portuaires et soutenir le développement économique et touristique de Granville.

A l’approche de la fin des concessions, face au vieillissement des infrastructures et à la forte demande de places de plaisance, le Département a initié en 2014, avec le soutien de la ville, un projet de valorisation et d’extension du port.

Le projet portuaire de Granville participe à l’ambition du Département : favoriser le développement économique de la ville. Doté d’un grand potentiel, le port se tourne aujourd’hui vers l’avenir et accompagne l’essor de ses activités portuaires et maritimes.


Le projet de valorisation et d’extension répond aux besoins de chaque acteur, à travers de multiples opérations :

-Pêche : sécurisation des accès aux navires de pêche, amélioration des temps d’accès pour la débarque des produits, valorisation économique des ventes sous criée, doublement des espaces de carénage des bateaux ;

-Plaisance : développement des surfaces de bassin (+40%), des espaces à terre pour le travail technique des navires (+50%), des surfaces commerciales pour les acteurs économiques de la plaisance dans des bâtiments neufs et adaptés ;

-Réparation navale : soutenir le développement économique des entreprises, assurer un entretien performant des bateaux de pêche et de plaisance, valoriser et augmenter les espaces de cette zone portuaire ;

-Transport de passagers : amélioration des conditions d’accès maritime et de débarquement des personnes sur des pontons.

« DECLARATION D’INTENTION (Article L121-18 et R121-25 du code de l’environnement) L'importance de ces projets ouvre le champ à une concertation préalable du public conformément à l'article L.121-15-1 2 du code de l'environnement. Dans le cadre de cette procédure, le Département de la Manche vous informe de la publication d’une déclaration d'intention en application des articles L.121-18 et R.121-25 du même code. »

Déclaration d'intention à télécharger

1059 ko - Dernières modifications : 15/10/2020

Délibération déclaration d'intention à télécharger

882 ko - Dernières modifications : 15/10/2020

Amélioration des accès maritimes des ports

L’objectif est d'augmenter les amplitudes horaires d’accès des professionnels pour la débarque des produits de la pêche. Ceci permettra d'assurer une meilleure valorisation économique des ventes sous criée.

PROGRAMME ENVISAGÉ LORS DE LA CONCERTATION AVEC LES PROFESSIONNELS

-Définition du chenal d’accès depuis les jetées d’entrée du port à une côte adaptée aux besoins des professionnels et respectueuse des infrastructures existantes. Les sédiments extraits seront valorisés en remblais de l’extension du terre-plein du chantier naval.

-Rempiètement du quai Ouest.

-Entretien régulier du chenal dans le cadre du plan de gestion des sédiments.

CHIFFRES CLÉS

1er port coquillier de France

2e
port de pêche de la Manche avec 53 navires de pêche

4 M€
d’investis sur les portes à flot

2,5 M€
investis pour l’aménagement du bassin à flot :

  • 300 mètres de quais aménagés
  • 650 mètres de pontons accostables


2.5€
estimés pour l’amélioration des accès maritimes de l’avant-port (travaux de dragage + rempiètement de quai)


Maître d’ouvrage : Conseil départemental de la Manche


Aménagement et extension de la zone technique du chantier naval

L’activité de réparation navale est un levier essentiel au développement du port de Granville. Le Département entend soutenir le développement économique des entreprises de réparation navale, assurer un entretien performant des bateaux de pêche et de plaisance et valoriser les espaces de cette zone portuaire. Un traitement paysager soigneux des équipements classés au patrimoine donnera notamment un nouveau visage aux abords du site.

PROGRAMME ENVISAGÉ LORS DE LA CONCERTATION AVEC LES PROFESSIONNELS :

  • Extension du terre-plein de 9 000 m2
  • Equipement d’une aire de carénage aux normes environnementales (récupération des eaux, dégrillage, filtration, décantation, séparation…)
  • Construction d’un hangar polyvalent de 1 200 m2
  • Aménagement d’ateliers périphériques
  • Création de places de stationnement
  • Installation d’une nouvelle darse et d’un nouvel élévateur à bateau adapté aux besoins, permettant d’assurer le levage de tous les navires de Granville
  • Nettoyage et remise en état des parements de la forme de radoub.

Les nouveaux équipements permettront une gestion environnementale plus performante

Aujourd’hui utilisé pour le carénage des navires de pêche, le terre-plein de la future zone de chantier naval offrira des équipements de pointe pour une bonne gestion environnementale des activités portuaires. L’entretien des bateaux, comme la collecte des eaux grises et noires, pourra se faire selon les normes en vigueur et offrir un environnement sécurisé pour les professionnels.

CHIFFRES CLÉS

Sur la base des objectifs retenus par le comité de pilotage en juin 2018 :

9 000 m2 d’espace de terre-plein supplémentaires, soit une capacité de travail doublée

1 nouvelle darse et 1 nouvel élévateur à bateau

15 espaces à terre pour navires de pêche, contre 5 actuellement

1 200 m2 d’espace de travail couvert avec des places de stationnement supplémentaires réservées aux professionnels

12 M€ estimés, hors bâtiment de travail

Maître d’ouvrage : Conseil départemental de la Manche

INFO PLANNING

Études d’impact : 2020 -  2021

Durée prévisionnelle des travaux, à partir de la date d’autorisation administrative : 2 ans

L'extension du port du Hérel

Depuis la création du port de Hérel en 1975, la plaisance n’a cessé de se développer à Granville. Très prisé par sa position géographique dans le golfe normano-breton et sa situation en plein coeur de ville, ce port est aujourd’hui arrivé à saturation. Pour répondre à la forte demande de places, le Département prévoit l’extension de l’actuel bassin de 1 000 anneaux et le développement des infrastructures de plaisance. A terre, les espaces techniques seront étendus pour renforcer les activités économiques des entreprises nautiques et faciliter l’entretien des navires. Des bâtiments neufs et adaptés seront mis à la disposition des acteurs de la plaisance du port.

PROGRAMME ENVISAGÉ LORS DE LA CONCERTATION AVEC LES PROFESSIONNELS :

  • Augmentation du bassin de plaisance par le déplacement de la digue secondaire, le prolongement de la jetée, le dragage et la création de pontons
  • Aménagement du port de plaisance avec la création de deux bassins.
  • Augmentation des amplitudes horaires d’accès
  • Aménagement d’une aire de carénage aux normes environnementales
  • Sécurisation des accès pour les stagiaires du Centre régional de nautisme de Granville (nouveau ponton)
  • Maintien d’un bassin d’évolution pour le CRNG (surface équivalente)

CHIFFRES CLÉS

+40% de surface de plan d'eau à flot

1
avant- port dédié à la grande plaisance et à la pêche.

30 emplacements réservés à la pêche professionnelle 

+ 50% d’espaces à terre dédiés au travail technique

59 M€ estimés

Maître d’ouvrage : Conseil départemental de la Manche

INFO PLANNING

Études d’impact : 2020-2021

Durée prévisionnelle des travaux, à partir de la date d’autorisation administrative : 2 ans




Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550