Accueilagit au quotidienPour l’attractivité et le développementAménagement du territoireLes portsLes ports de la ManchePort de Hérel de Granville

Port de Hérel de Granville

Un port au cœur de la ville de Granville, au pied d’une cité corsaire, face à l’archipel de Chausey dans la Baie du Mont Saint-Michel.

PRÉSENTATION DU PORT DE Hérel de GRANVILLE

L’activité portuaire se développe aux XVIe et XVIIe siècles. Granville devient un grand port morutier, le premier sous le règne de Louis XIV et un port de pêche aux huîtres. Au XVIIIe siècle, Granville, dont le nombre d’armateurs ne cesse de croître, arme une centaine de bâtiments pour la grande pêche, devenant le seul port hauturier du Cotentin.  

La construction du port avec sa jetée, ses bassins à flot et ses quais, s’étend sur tout le XIXe siècle. Avec l’essoufflement de la grande pêche et l’épuisement des bancs d’huîtres sauvages au début du XXe siècle, Granville perd ses principales ressources maritimes. Le tourisme et l’activité balnéaire confèrent une nouvelle dimension à la ville avec notamment la ligne de chemin de fer « Paris-Granville ».

Granville dispose du label Station nautique et fait partie du réseau Passeport Escales. Il poursuit son développement vers la mer. Le Centre Régional de Nautisme de Granville, école française de voile, est construit en 1971. En 1975, le port de plaisance de Hérel est créé. Il contient 1 000 places dont 150 pour les visiteurs. Il accueille près de 3 000 bateaux en escale par an, ce qui favorise l’activité touristique.

La navigation de plaisance, la pêche de coquillages et de poissons (Granville est le 1er port coquillier de France), le transport de passagers vers les îles anglo-normandes, constituent les activités du port de Granville.

Des travaux de réaménagement des espaces portuaires sont prévus dans les prochaines années 

Toutes les informations sur le port de Granville

DÉCOUVREZ LE PORT DE Hérel de GRANVILLE

Transcription de la vidéo

Voir aussi