En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

devenez ambassadeur de la Manche

Granville

Au XVIIIème siècle, Granville, dont le nombre d'armateurs ne cesse de croître, arme une centaine de bâtiments pour la grande pêche, devenant ainsi le seul port hauturier du Cotentin.
 
La construction du port avec sa grande jetée, ses quais et bassins à flots, s'étend sur tout le XIXème siècle. Avec le déclin de la grande pêche et la disparition des bancs d'huîtres, au début du XXème siècle, Granville perd ses principales ressources maritimes.
Le tourisme et l'activité balnéaire confèrent alors une nouvelle dimension à la ville, avec notamment le développement de la ligne de chemin de fer "Paris-Granville".

le port de granvilleZoom

Aujourd'hui Granville, qui dispose du label Station Nautique, poursuit son développement orienté vers la mer : le Centre régional de nautisme, 1ère école de voile française en terme de fréquentation, est construite en 1970 ; en 1975, le port de plaisance est créé, favorisant l'essor touristique. Environ 5 000 bateaux font escale chaque année dans le port de Hérel, qui compte un millier d'anneauxet s'étend sur plus de sept hectares. 
 
La navigation de plaisance, la pêche côtière de coquillages et poissons (Granville est le 5ème port de France en tonnage) - les liaisons voyageurs quotidiennes avec les îles Chausey et anglo-normandes, et le petit cabotage national, constituent actuellement les principales activités du port de Granville.

Plus d'informations sur le port de Granville

L'aménagement du port de Granville