Accueilm’accompagneSortir et bougerLes sites et musées du réseau

Les sites et musées du réseau

La priorité du Département est de favoriser l’accès de tous à la culture et de renforcer les actions en faveur de la connaissance, de la préservation et de la valorisation du patrimoine. C’est pour répondre à ces objectifs que le réseau de sites et musées a été mis en place.

Un réseau de sites et musées pour permettre l’accès de tous à la culture

Le Département accorde une place importante à la culture. Celle-ci constitue un enjeu d’attractivité, de développement et participe à l’identité du territoire.

Musées sur l’histoire maritime ou agricole, sites d’activités préindustrielles, maisons d’artistes, château et fortifications côtières, abbaye et ermitage, écomusée ancré sur un territoire, le réseau départemental est représentatif de la richesse patrimoniale de la Manche.

Les équipes de professionnels des sites et musées de la Manche font vivre le patrimoine et l’ancre pleinement dans notre société contemporaine. Pour cela, des expositions permanentes et temporaires, des animations ou des événements sont organisés sous un angle très actuel. Ainsi, à titre d’exemple, à l’abbaye de Hambye, une restitution 3D de l’abbaye du Moyen-Âge est proposée aux visiteurs.

En chiffres

1 île, l’île Tatihou
12 sites et musées
200 000 visiteurs chaque année

Les sites et musées à découvrir

L’île Tatihou, dans le Val de Saire

Afficher / Masquer le contenu de l’accordéon
À noter

En raison de la fête foraine de Saint-Vaast-la-Hougue (6 et 7 août 2022), le stationnement sur le port sera perturbé à partir de mardi 2 août et jusqu’au mercredi 10 août.

Photographie en drône à Tatihou

L’île Tatihou se situe juste en face du port de Saint-Vaast-la- Hougue. Site touristique et culturel, l’île vous ouvre ses portes, en visite à la journée ou en séjour. On la rejoint grâce à un véhicule amphibie qui navigue à marée haute et roule à marée basse, au milieu des parcs à huîtres.

Près du petit port, dans l’enceinte murée, se trouve un lazaret, lieu de quarantaine de 1721 à 1860. Il abrite aujourd’hui de nombreux bâtiments classés monuments historiques et accueille un musée, un laboratoire maritime, un restaurant ainsi que des hébergements.

À noter

Les tours Vauban, située sur l’île Tatihou et sur le Fort de la Hougue à Saint Vaast-la-Hougue, sont inscrites au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 2008.

Abbaye Hambye

Fondée par le seigneur du lieu Guillaume Painel, l’abbaye de Hambye accueille des moines bénédictins à partir du XIIème siècle et connaît une rapide  prospérité jusqu’au XVème siècle. Puis, la communauté s’éteint quelques années avant la Révolution française.

En partie démantelée au XIXème siècle, l’abbaye est sauvée à partir de 1956 grâce à l’intervention de la famille Beck, puis du Département de la Manche. Cette étroite collaboration permet de mener des restaurations concertées et de présenter aujourd’hui l’un des ensembles monastiques médiévaux les plus complets de Normandie.

Hambye 3D

Découvrez l’abbaye du XVème et ses bâtiments disparus à travers une restitution virtuelle sur tablette. Une vue d’ensemble du site et de ses abords est également accessible sur table tactile dans l’exposition permanente.

Découvrez un site historique du Mur de l’Atlantique !

Construite entre 1942 et 1944 à 7 km au nord de Sainte-Mère-Eglise et à 5 km des plages, la batterie d’Azeville constitue une fortification importante du Mur de l’Atlantique durant la Seconde Guerre Mondiale. Pourvue d’un impressionnant complexe de tranchées et de galeries souterraines, d’un système défensif complet et d’une garnison allemande de 170 hommes, elle constitue l’un des objectifs prioritaires des Alliés le 6 juin 1944.

Maison Jacques Prévert

Tombé sous le charme de la Hague dans les années 1930, Jacques Prévert a acheté une maison dans ce « coin de paradis » en 1970. Il finit ses jours ici, en 1977.

Aujourd’hui, vous pouvez visiter la maison et entrer dans l’univers du poète. Présentée dans les différentes pièces de la maison, la collection d’œuvres originales illustre l’étonnant parcours de l’artiste.

En sortant de la maison, vous pouvez emprunter un petit chemin bocager afin de rejoindre l’église et le cimetière du village. Jacques Prévert y est enterré avec sa femme Janine et leur fille, Michèle.

Maison Millet

Né au hameau Gruchy, à Gréville-Hague dans la Manche en 1814, Jean-François Millet a grandi dans une famille paysanne très pieuse et relativement aisée. Enfant, il participe à la vie de la ferme et aide aux travaux des champs. Installé à Barbizon dès 1849, Jean-François Millet ne revient qu’en de rares occasions dans son village natal, mais son œuvre témoigne de l’empreinte profonde laissée par Gruchy et la Hague sur sa palette.
Le site offre un parcours de visite mêlant œuvres originales, objets de la vie quotidienne, outils agricoles et présentations audiovisuelles sur la vie et l’œuvre du peintre normand.

En bordure du rivage avec une vue imprenable sur le Mont Saint-Michel, l’Ecomusée de la Baie vous fait découvrir le fonctionnement des milieux naturels de la Baie, la manière dont l’homme exploite depuis des siècles ces espaces très particuliers et l’évolution des paysages au travers des âges.

La vie à la ferme, comme si vous y étiez…

Dans cette ancienne ferme-manoir, découvrez le quotidien et l’ambiance d’une ferme du début du XXème siècle à travers les différents espaces reconstitués : salle commune, laiterie où l’on fabriquait le beurre, pressoir, écurie, étable ou encore boulangerie…

Un agréable parcours en extérieur prolonge la visite à la rencontre des animaux de la basse cour de race normande : poules cotentines, oies et canards normands, lapins blancs…

Musée de la céramique Ger

Le musée de la céramique – centre de création est un ancien site de production, qui développe aujourd’hui des actions en faveur de la connaissance et de la valorisation du patrimoine potier et de la création céramique.

Le musée, entièrement réaménagé ces dernières années, vous présente l’usage des pots et la vie quotidienne d’autrefois à travers une sélection d’objets, des mises en ambiance, des modules ludiques, mais aussi des spectacles audiovisuels.

Centre de création

Le site expose des pièces contemporaines, produites par des créateurs de renom ! Le musée accueille également, dans sa pépinière-atelier et durant 23 mois, le céramiste Alexandre Daull. Venez à sa rencontre et découvrez son univers et sa production.

Au cœur de la pierre…

Découvrez l’histoire du dernier centre d’extraction d’un granit connu sous l’appellation Bleu de Vire, grâce à une promenade dans cet agréable parc-musée. Cheminez dans un vaste parc aux arbres remarquables et découvrez une riche collection d’objets.

Tout au long du parcours, des cabanons vous racontent la géologie, l’extraction du granit, sa taille et ses multiples utilisations. Une carrière de démonstration, du matériel ancien de transport et de l’outillage sont les témoins du travail des carriers. À deux pas du musée, vous pourrez également profiter du jardin des œuvres contemporaines.

Château de Régneville

Le château se situe dans un site naturel et paysager d’exception, au cœur d’un bourg de caractère. Construit au XIVème siècle pour défendre le port d’échouage de Regnéville, il a joué un rôle important pendant la guerre de Cent Ans. Découvrez l’histoire et l’architecture de cette forteresse qui suit les anciennes douves et contourne l’imposant donjon, en partie démantelé au XVIIème siècle.

Fours à chaux de Régneville

Cet ensemble de quarte fours monumentaux constitue un témoin important de l’activité industrielle de la Manche au XIXème siècle. Un parcours thématique et sonore vous permet d’imaginer l’intense activité de ce site, il y plus d’un siècle.

Vous pourrez découvrir l’histoire des fours à chaux, le processus de fabrication de la chaux et son utilisation dans l’agriculture, la construction ou l’art.

Le Fort du Cap Lévi a été construit au début du XIXe siècle pour participer à la défense de la rade de Cherbourg. En 1953, alors qu’il est en ruine, Félix Amiot, propriétaire d’un important chantier naval, l’achète et y aménage une résidence de prestige. En 1990, le site est acheté par le conservatoire du littoral qui en confie la gestion au conseil départemental. Le Fort du Cap Lévi permet au visiteur de découvrir l’architecture ainsi que l’histoire civile et militaire du lieu.