Accueilm’accompagneTravailler dans la MancheChoisir un métier d’accueil à domicileDevenir accueillant familial

Devenir accueillant familial

Le métier d’accueillant familial ou d’accueillante familiale permet d’accueillir chez soi une personne âgée ou un adulte en situation de handicap. Des qualités et des critères sont requis pour le devenir. Un agrément doit être délivré par le conseil départemental, après enquête médico-sociale. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour postuler !

Le métier d’accueillant familial requiert des qualités humaines 

Le métier d’accueillant familial nécessite des qualités telles que la patience, l’écoute, le dialogue, la tolérance et la confidentialité pour recevoir à son domicile des personnes âgées et/ou en situation de handicap. Les accueillants familiaux peuvent être des personnes seules ou des couples.

Les critères demandés pour faire la demande d’agrément :

  • disposer d’une chambre individuelle pour chaque personne accueillie de 9m2 minimum,
  • offrir un environnement sécurisant et un logement adapté,
  • être disponible.

La personne accueillie au domicile partage la vie et les activités de la famille et participe à la vie sociale locale. Elle peut recevoir sa famille et ses amis et passer du temps avec eux.

Transcription de la vidéo

Titre de la vidéo : Manchemag – Frédéric, accueillant familial

Ce métier, une vocation pour vous ?

Frédéric : J’ai profité d’un licenciement économique après avoir travaillé une quinzaine d’année dans l’industrie pour venir ici et pour donner une dimension un peu plus humaine à ce que je faisais précédemment.  Donc je me suis orienté vers l’accueil familial.

Qu’est ce qui vous anime le plus dans votre métier ?

Frédéric : La première c’est les relations humaines. On donne une notion d’utilité et un sens nouveau par rapport à l’antériorité. Participer à des projets de vie individuel qui sont différents selon le nombre de personnes que vous avez. C’est ça qui me motive. L’objectif visé c’est qu’ils soient chez moi comme ils étaient chez eux, c’est à dire cette qualité de vie qu’ils soient sans retenue, naturels, un bien-être. C’est de fournir tout ceci.

Quelles sont les qualités essentielles selon vous ?

Frédéric : Bien sûr le goût des relations humaines, la disponibilité, l’implication forte, la patience,  l’empathie, toutes ces qualités sont nécessaires pour ce type d’activité. J’en oublie sans doute.

 

Production : Département de la Manche – Décembre 2021

Réalisation – David Daguier – Pierre-Laurent Pizy

Les étapes de la demande d’agrément pour devenir accueillant familial

Vous avez étudié l’activité d’accueillant familial ? Vous avez discuté avec votre famille de ce qu’implique l’accueil d’une personne âgée et/ou en situation de handicap ? Maintenant vous être prêt. Vous souhaitez faire une demande d’agrément. Voici les étapes à suivre :

  • La demande : Un dossier est à compléter et à retourner accompagné de pièces justificatives, au centre médico-social dont dépend votre domicile. L’équipe médico-sociale évalue votre demande et procède à des visites à votre domicile.
  • L’agrément : Après étude de votre dossier, si l’agrément est accordé, il est valable pour 5 ans. Il peut être renouvelé ou retiré si les conditions d’octroi ne sont pas respectées.
  • La formation : Vous vous engagez à suivre les formations que le Département organise. Ces formations sont obligatoires pour le maintien de votre agrément ; elles sont un outil indispensable à votre professionnalisation et au bien-être des personnes accueillies.

L’agrément délivré permet d’accueillir de façon simultanée de 1 à 3 personnes (4 sur dérogation), les accueils peuvent être permanents, temporaires, continus, séquentiels, à temps complet ou à temps partiel. Il est possible de contacter son centre médico-social de proximité pour recueillir toutes les informations nécessaires.

Le Département assure la formation et le suivi social

Le conseil départemental organise la formation et le contrôle des accueillants familiaux ainsi que le suivi social et médico-social des personnes accueillies.

La formation des accueillants est obligatoire. Elle est organisée comme cela est indiqué dans le tableau :

 Initiation aux gestes de secourismeFormation initialeFormation continue
Thèmeformation aux premiers secours,
dénommée Prévention et Secours
Civique de niveau 1
Trois domaines :
Le positionnement professionnel de l’accueillant familial ;

L’accueil et intégration de la personne âgée
ou de la personne handicapée ;

L’accompagnement de la personne dans les actes
essentiels de la vie quotidienne et les activités
ordinaires et sociales.
Le contenu de ces formations est défini
chaque année selon les besoins de formation
identifiés en rapport avec le socle de base
des formations précisé dans le référentiel.
Durée Durée totale d’au moins 54 heures 12 heures avant le 1er accueil ;

42 heures dans les 2 ans suivant l’obtention de l’agrément.
Durée minimale de 12 heures dans les 5 ans
de l’agrément.

Le contrôle des accueillants familiaux et de leurs remplaçants s’effectue  par le biais de visites à domicile programmées ou inopinées.

Le contrat passé entre l’accueillant et la personne accueillie

Un contrat d’accueil de gré à gré est signé entre la personne qui accueille et celle accueillie, au plus tard le premier jour de l’accueil, et est établit en trois exemplaires. Ce contrat peut être signé en présence du référent accueil familial du conseil départemental chargé du suivi. L’accueillant familial perçoit une rémunération.

Le contrat fixe les droits et les obligations de chacun. Il détaille conditions d’accueil et les montants d’indemnisation.

Cela comprend :

  • la rémunération journalière pour services rendus,
  • l’indemnité journalière de sujétions particulières,
  • l’indemnité journalière représentative des frais d’entretien (repas, chauffage, lavage du linge)
  • et l’indemnité représentative de mise à disposition de la pièce réservée à la personne accueillie.

Voir aussi