En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Page Facebook du département de la Manche

Compte Twitter du département de la Manche

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Tatihou à l'Océan Hackathon

25/10/2019
Tatihou

SCIENCES

Bilan de l'opération qui s'est tenue à Cherbourg du 11 au 13 octobre 2019

Pour la première fois dans le Cotentin, dans le cadre de la fête de la science, la communauté d'agglomération du Cotentin s’est portée candidate pour recevoir l'opération "Océan Hackathon", un événement qui a pour but de faire émerger des projets en lien avec la mer. 

L'île Tatihou a participé à cette opération. Son projet était de concevoir un appareil permettant de mesurer la pollution marine grâce à la bioluminescence.


Défi proposé :

Pyrocystis lunula est une espèce planctonique bioluminescente. Cultivée au laboratoire de Tatihou à des fins pédagogiques, cette espèce est utilisée dans le but de mettre au point un bio-essai permettant de mettre en évidence la présence de polluants comme les hydrocarbures dans l’eau de mer.

Des études préliminaires conduites au laboratoire de Tatihou ont permis de mettre en évidence la sensibilité des Pyrocystis aux hydrocarbures et la relation entre la présence des hydrocarbures dans l’eau et l’intensité de la bioluminescence.

Le défi proposé lors du Hackathon était de concevoir un appareil tout-en-un permettant de mesurer le pourcentage d’extinction (diminution de la bioluminescence) dans un échantillon d’eau de mer à analyser par rapport à un échantillon témoin.

Deux autres défis ont été relevés : création d’une application d’aide à la pêche à pieds et mise au point d’un appareil remplaçant le disque de Secchi.

 

Déroulement

Le Océan Hackathon s’est déroulé à Intechmer du vendredi 11 à 17h au dimanche 13 à 17h.

Les trois équipes de 10 participants ont travaillé jour et nuit (le principe est de dormir sur place pour une immersion totale dans le projet) de manière à aboutir à un résultat concret en 48h.

Le dimanche après-midi les trois équipes ont présenté leurs résultats devant un jury lors d’une restitution.

 

Concernant le défi bioluminescence l’équipe a dû :

·       Imaginer le mode de fonctionnement de l’appareil

o   Méthode d’agitation des tubes

o   Méthode de mesure de la bioluminescence

·       Programmer une carte informatique

o   Pour comparer la lumière émise entre deux tubes de culture

o   Pour afficher le résultat sur un afficheur digital

·       Construire l’appareil

o   Imprimer les pièces en 3D

o   Construire l’appareil


Bilan/Résultats

A l'issue de ces 48 heures, les participants ont pu livrer un appareil fonctionnel permettant de comparer la lumière émise par bioluminescence de deux tubes contenant des Pyrocystis lunula, répondant ainsi parfaitement au défi proposé. Cet appareil, baptisé"Pyrofirebox" sera très utile pour la poursuite des essais de mise au point du bio-essai basé sur la bioluminescence.

En terme de contacts et d'échanges, la participation à ce premier "Océan Hackathon" a permis de faire connaître les travaux réalisés au laboratoire de Tatihou tant auprès des étudiants participant au défi qu'auprès des coachs et enseignants encadrant les équipes qu'aux membres du jury. Un contact a été pris auprès du département du GEA de la Marine Nationale pour qui le projet de bio essai trouverait une application.


Porteur de projet : Frédérik Chevallier, Ile Tatihou

Coach : Aurélie Hamelin, île Tatihou


Participants :

Océane Blondeau (Intechmer)

Grégoire Daveney (Intechmer)

Margaux Dufosse (Intechmer)

Paul Etienne (Intechmer)

Cécile Langevin (Intechmer)

Maxence Lelandais (IUT Cherbourg)

Mathilde Memeteau (Intechmer)

Marine Poirier (Intechmer)

Nathan Portes (Intechmer)

Clémentine Sebastien (Intechmer)

<< Retour à toutes les actualités




Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550