Accueilagit au quotidienPour l’environnementBiodiversitéZéro phyto

Zéro phyto

Le Département de la Manche a été précurseur dans la suppression des produits phytosanitaires sur son territoire. Il est l’un des premiers à l’avoir fait en France. Une charte, signée en 2012, a conduit à la suppression de l’utilisation de produits phytosanitaires sur tous les sites départementaux, dès 2016.

Le Département de la Manche s’engage dans une démarche « zéro phyto »

En 2012, le Département a signé la charte d’entretien des espaces publics auprès de la FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles). Il s’est alors engagé à respecter la réglementation en matière d’utilisation de produits phytosanitaires et à réduire autant que possible le recours aux pesticides.

Cette démarche a conduit – avant que la réglementation ne l’impose – à la suppression totale de l’usage des produits phytosanitaires sur tous les sites départementaux y compris le domaine routier dès le 1er janvier 2016. Cette suppression a également été effective l’année suivante dans les collèges.

La charte d’entretien des espaces verts de la FREDON comprend 3 niveaux :

  • Niveau 1 : Se conformer à la législation en vigueur, traiter mieux, rationaliser l’utilisation des désherbants
  • Niveau 2 : Tester des techniques alternatives, réaliser un plan d’entretien phytosanitaire
  • Niveau 3 : 0 phyto 

Les pratiques alternatives utilisées par les services du conseil départemental

Pour ne pas utiliser de produits phytosanitaires, des méthodes alternatives sont mises en place :

  • Limitation des zones à désherber par l’enherbement, la mise en place de paillage ou de plantes qui couvrent le sol
  • Utilisation de machines qui permettent un désherbage mécanique ou thermique des sites
  • Débroussaillage mécanique
  • Gestion différente des espaces en fonction de leur enjeu
  • Éco-pâturage par des moutons ou des chèvres dans des espaces embroussaillés ou difficilement accessibles pour qu’ils soient entretenus

Ne plus utiliser de produits phytosanitaires signifie aussi que les usagers doivent être plus tolérants vis-à-vis des « mauvaises herbes » visibles sur le bord des routes, des ronds-points ou aux abords des sites et musées…   

À noter

En 2018, 38 communes avaient atteint le niveau 3 de la charte de FREDON. En juin 2019, 74 communes n’utilisaient plus de produits phytosanitaires.

Les phytos chimiques interdits au 1er juillet 2022

L’arrêté interministériel du 15 janvier 2021 interdit, à compter du 1er juillet 2022, l’utilisation des produits phytosanitaires chimiques dans les propriétés privées, les lieux fréquentés par le public et dans les lieux à usage collectif.

Récpitulatif des lieux où les produits phytosanitaires chimiques sont interdits d’utilisation :

Depuis le 1er janvier 2017, pour les personnes publiques sur les espaces ouverts ou accessibles au public :

  • Voiries,
  • Parcs, jardins et espaces verts,
  • Lieux de promenades et de forêts.

A compter du 1er juillet 2022 :

  • Cimetières et columbarium,
  • Terrains de sport autres que ceux disposant d’une dérogation (délai au 1er janvier 2025),
  • Propriétés privées à usage d’habitation,
  • Voiries d’accès, zones de repose et espaces verts des lieux de travail,
  • Hôtels, auberges collectives, terrains de campings, parcs résidentiels et de loisirs,
  • Zones à usages collectifs des établissements d’enseignement,
  • Etablissements, maisons et centres de santé, EHPAD…,
  • Crècehs, haltes-garderies, maisons d’assistants maternels…,
  • Etablissements sociaux et médicaux-sociaux,
  • Zones accessibles au public des zones destinées au commerces et aux activités de service,
  • Parcs d’attraction,
  • Jardins familiaux,
  • Aérodromes.

Retrouvez toutes les informations sur les interdictions sur le site du FREDON

Voir aussi