Accueilagit au quotidienPour l’attractivité et le développementFilières porteuses et economieLa Filière hydrogène

La Filière hydrogène

Depuis 2015, dans le département de la Manche, les déplacements à l’hydrogène ont augmenté. Ce nouvel intérêt pour cette énergie ne relève pas seulement du Département, certaines entreprises ont également créé leur propre véhicule circulant avec ce gaz.

Le Département développe l’hydrogène vert en 2020

Le projet BHYKE consistant à tester les vélos à hydrogène pendant 3 ans, a permis de progresser quant à la production de l’hydrogène. À Saint-Lô et Cherbourg par exemple, l’hydrogène était produit sur place, depuis l’eau du réseau et de l’électricité d’origine renouvelable et verte.

En lien avec sa politique de transition écologique, le Département développe l’hydrogène vert, produit à partir d’énergie solaire. En 2020, 5 suiveurs solaires ont été installés sur le site de la Maison du Département avec pour double objectif d’alimenter en électricité un électrolyseur qui transformera l’eau en hydrogène. Cet hydrogène permettra d’alimenter la flotte de véhicules du département, des sapeurs-pompiers et de l’agglomération de Saint-Lô.

À noter

Un suiveur solaire permet d’orienter automatiquement les panneaux solaires en fonction de la course du soleil. Par rapport à des panneaux classiques, le gain est de 62 %.
Autre objectif affiché : la possibilité de doubler l’autonomie de certains véhicules en faisant le plein à 700 bars (contre 350 bars actuellement).

La Manche accompagne la mobilité poids-lourds hydrogène

Après les véhicules légers, la mobilité hydrogène prend son essor avec des innovations sur la filière poids-lourds. Ainsi, diverses intercommunalités travaillent au développement de camions-benne à ordures ménagères propulsés par de l’hydrogène.

Après avoir accompagné Chéreau qui – pour les tests de sa remorque frigorifique – s’est approvisionné sur sa station à hydrogène, le Département de la Manche a réuni des acteurs de premier ordre pour développer la mobilité poids-lourds.

Il est prévu de mailler l’approvisionnement du territoire avec 3 stations à hydrogène :

  • À Sottevast
  • À Saint-Lô avec ajout d’un module 700 bars aux 350 bars disponibles actuellement
  • À Poilley

Les Maîtres Laitiers du Cotentin envisagent de collecter le lait avec des camions fonctionnant à l’hydrogène.

Quant aux transporteurs Malherbe et Delanchy, ils peuvent utiliser le semi-remorque de Chéreau avant d’expérimenter, ultérieurement, des tracteurs poids-lourds propulsés à l’hydrogène !

L’entreprise Chéreau

L’entreprise Chéreau est le premier fabricant européen spécialisé dans la conception et la fabrication de carrosseries frigorifiques pour poids-lourds (48 % des parts de marché en France et 15 % en Europe). Reconnu par l’ensemble de la profession pour la qualité de ses produits, l’entreprise se singularise par une politique d’innovation permanente, comme en atteste la remorque ROAD (Refrigerated Optimized Advanced Design). Composée de matériaux composites permettant un gain de poids, le groupe frigorifique dispose d’un réservoir de 600 litres (14 kg d’hydrogène) pour une autonomie de 2 à 3 jours.

Pour ce semi-remorque, l’entreprise Chéreau a été récompensée au salon Solutrans de Lyon, un salon international des professionnels du transport routier. Le prix Libner reçu à cette occasion en novembre 2019 récompense le volet environnemental du projet.

Le lancement de l’initiative « H2 Manche : Territoire d’hydrogène vert »

Dans le cadre de son implication en faveur de la transition écologique, le Département de la Manche a poursuivi son investissement de la mobilité hydrogène en contribuant à l’émergence d’un projet de mobilité poids-lourds. Initié mi-2019, le développement de ce projet nommé « ETHyR CoManche » autour du transport routier lourd frigorifique basé sur la remorque ROAD du carrossier Chéreau, se poursuit dans la perspective d’une réponse au prochain appel à projet « Mobilité H2 » de l’ADEME.

Le gouvernement français a un plan ambitieux en faveur de l’hydrogène avec des financements à hauteur de 7 milliards d’euros sur 10 ans. Ce coup d’accélérateur au développement de la filière hydrogène, qui prévoit entre autres l’instauration d’aides financières à la production d’hydrogène vert, permettra à la mobilité hydrogène de devenir compétitive.

Après avoir innové avec les véhicules légers puis les vélos, la collectivité poursuit son action de consolidation de l’écosystème hydrogène territorial en lançant une initiative hydrogène manchoise « H2 Manche ».

Cette initiative se décline par :

  • La signature, par les acteurs manchois, d’une charte de l’hydrogène au service du territoire et de la transition écologique
  • La structuration d’un projet de déploiement des infrastructures de production et de distribution de l’hydrogène appelé « ETHyR CoManche » 
  • Le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour offrir, aux acteurs manchois qui souhaitent développer une mobilité propre, la possibilité de bénéficier de l’élargissement du projet ETHyR CoManche aux entreprises et collectivités intéressées.

Une demi-journée d’information à destination des entreprises et collectivités du département

Le jeudi 8 octobre 2020, les entreprises et collectivités manchoises sensibles au développement de la mobilité hydrogène ont eu connaissance de l’initiative manchoise. Elles ont ainsi pu découvrir plus en détail :

  • La charte de l’hydrogène au service du territoire et de la transition écologique. Cette charte a pour objectif d’informer sur la filière hydrogène, aider à contribuer à la transition écologique et aider à fixer les objectifs de déploiement d’infrastructures en fonction des besoins.
  • Le projet ETHyR CoManche visant à déployer les infrastructures nécessaires à la production et distribution d’hydrogène renouvelable dans la Manche, tout en s’inscrivant dans une initiative globale de maillage territorial « grand ouest » avec le projet VHyGO.
  • Le marché des véhicules hydrogène déjà disponibles.
  • Le coût de revient de la mobilité hydrogène par rapport à une mobilité carbone dite « classique ».

Vidéo de présentation de l’ Hydrogène

Transcription de la vidéo

Contact

Mission d’Appui à la Transition Écologique et au Développement Durable

Adresse : Maison du Département
98 route de Candol
50 000 SAINT-LÔ

Formulaire de contact

Téléphone : +33 2 33 05 97 20

Voir aussi