En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Le conseil départemental facilite le covoiturage

©HCAILLARD-CD50

02/03/2017

COVOITURAGE

2 nouvelles aires inaugurées à Marchesieux et Le Mesnil-Vigot

►  L’essor du covoiturage s’est développé depuis plusieurs années, d’abord de manière spontanée.

Il s’explique par la conjonction de plusieurs facteurs comme l’augmentation du coût de l’énergie, notamment du prix des carburants, l’allongement des temps de déplacements quotidiens, l’éloignement de plus en plus fréquent entre les lieux de travail et les lieux de résidence et une prise de conscience collective des enjeux de sauvegarde de l’environnement.

Dans la Manche, la pratique du covoiturage s’est intensifiée dans le Cotentin et a émergé sur le reste du territoire comme en témoignent les regroupements de véhicules le long des routes importantes.


Le Département de la Manche a engagé une démarche volontariste de préservation de l’environnement en adoptant le programme d’actions « Planète Manche ».

Le défi n°2 est relatif aux modes de transports alternatifs, écologiques et économiques. Le covoiturage fait partie intégrante des incitations responsables à développer dans ce cadre-là.


Un schéma départemental des aires de covoiturage : création d'un maillage d'aires de covoiturage sur l'ensemble du territoire départemental

44 aires ont été sélectionnées pour répondre aux besoins des usagers tout en permettant une sécurisation de la pratique et en réfléchissant à l’intermodalité des transports (proximité d’un point d’arrêt Manéo par exemple).

Le principe d’aménagement retenu a été le suivant : sécurisation pour un meilleur confort de l’usager et signalétique avec un totem à l’entrée de l’aire de covoiturage et un fléchage à partir du carrefour le plus proche à proximité d’un grand axe.


40 aires de covoiturage sont aujourd'hui opérationnelles et 2 nouvelles aires complètent officiellement le dispositif celles de Marchesieux "Carrefour de la porte du Boscq" et de Le Mesnil Vigot "La Rivière du Haut".


  • L'aire de Marchesieux "Carrefour de la porte du Boscq"dispose d'une capacité d'une quinzaine de places, cette aire de covoiturage est commune avec un point d’arrêt scolaire. Cet aménagement permet aux élèves et aux parents d’attendre le car scolaire en toute sécurité.  Coût à la charge du département : 34 283 € TTC.


  • L'aire de Le Mesnil Vigot « La Rivière de Haut » dispose d’une capacité de 10 places, cette aire de covoiturage dispose depuis peu d’une borne de rechargement de véhicules électriques. Mises en place par le SDEM (syndicat départemental d’énergies de la Manche) en partenariat avec l’Etat, la Région, le département et les communes. Ces bornes vont se développer sur l’ensemble du territoire manchois et notamment sur les aires de covoiturage (une vingtaine prévue à fin 2017). Coût à la charge du département : 6 599 € TTC.



<< Retour à toutes les actualités