En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Devenez ambassadeur de la Manhce

Expositions 2002

Graffiti marins du Val de Saire

9 février au 28 avril et du 13 mai au 30 septembre 2002
Salle du musée puis Poudrières


Eglises et demeures du littoral sont souvent ornées de graffiti marins. S’agit-il d’éléments décoratifs ou d’actes de dévotion ? Nul ne le sait mais leur fréquence mérite que soit dressé l’inventaire et que soit interrogée l’énigme qu’ils représentent.

Les enfants âgés de 6-16 ans étaient invités à participer au concours ”Matelot graveur”

A lireA lire : Graffiti marins du Val de Saire

Figures de proue, fortunes de mer

2 juin au 30 septembre 2002
Salle du musée


Les figures de proue familièrement nommées “poupées” par les marins sont inséparables du navire pour lequel elles ont été sculptées. Elles ont souvent partagé, de manière tragique, son destin : tempêtes, naufrages ou tout simplement démolition après de bons et loyaux services.
Les plus belles figures de proue sont présentées autour d’une acquisition du musée : la figure de proue du brick ”Joseph et Louise” (1864).

A lireA lire : Figures de proue, fortunes de mer

En savoir plus :Collections Beaux-Arts et Ethnologie

Constructeurs de navires à Barfleur et Saint-Vaast-la-Hougue

Halle de TatihouZoomHalle de TatihouDeux expositions proposées en 2002 :
Deux siècles de construction navale à Saint-Vaast-la-Hougue
1 juillet au 30 septembre 2002
Halle à bateaux

Deux siècles de construction navale à Barfleur
1 juillet au 30 septembre 2002
Chapelle de la Bretonne à Barfleur

puis regroupement des deux expositions à Tatihou
Constructeurs de navires à Barfleur et Saint-Vaast-la-Hougue
2003-juin 2004
Halle à bateaux

Chapelle de la BretonneZoomChapelle de la BretonneLa rade de la Hougue était considérée aux XVIIet XVIII siècles comme la meilleure de la Manche, à l’abri des grands vents d’Ouest. Halte obligée pour de nombreux bateaux de commerce, elle abritait aussi en permanence une quarantaine de “grands bateaux pêcheurs”. S’y ajoutaient une soixantaine de “petits bateaux” faisant la pêche entre Réville et Barfleur. Plus de 500 officiers et matelots armaient ces navires souvent construits sur place. Charpentiers, calfats, poulieurs, cordiers et voiliers travaillaient à la construction et à l’entretien de cette flotte.
Depuis cette époque, et pendant deux siècles, l’activité n’a pas cessé. De 1970 à nos jours, elle a même connu un regain de développement grâce au chantier Bernard (construction de grands chalutiers et de petites unités en bois) et à l’atelier naval Massieu (mécanique et entretien).
L’exposition retrace cette histoire en liaison avec celle de Barfleur illustrée particulièrement avec l’activité de la famille Bellot.

Chapelle de la BretonneZoomChapelle de la Bretonne

Halle de TatihouZoomHalle de Tatihou

A lireA lire : Constructeurs de navires à Barfleur et Saint-Vaast-la-Hougue

Retour aux expositions de Tatihou, aux expositions 2002, aux expositions 2003, ou aux expositions 2004