En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Tour de France 2016 :
Grand Départ dans le département de la Manche !

En 2016 la Manche a accueilli le Grand Départ du Tour de France dans la Manche ! Après avoir été le décor de la Grande Boucle à 23 reprises entre 1911 (Cherbourg) et 2013 (contre-la-montre individuel entre Avranches et le Mont-Saint-Michel), Le département de la Manche a reçu le Grand Départ pour la première fois de son histoire. La première étape reliat, le 2 juillet, le Mont-Saint-Michel à la plage du débarquement d’Utah Beach. 188 kilomètres d’effort pour une étape marquée par une histoire forte. Cherbourg, Saint-Lô et Granville ont connu elles aussi la frénésie d’un départ ou d’une arrivée d’étape du Tour de France.



Les chiffres clés du Tour de France 2016

Le Grand Départ dans la Manche : une réussite émotionnelle et économique

"Le Grand Départ du Tour de France 2016 a été incontestablement une formidable réussite » déclarait Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France, au moment de quitter le département au départ de la 3ème étape à Granville.

L’ensemble des équipes du Tour de France a reconnu unanimement la qualité de l’organisation manchoise et la dimension humaine de l’accueil réservé au Tour.
► La Manche a quasiment doublé sa population sur les 3 jours ! Au total ce sont 878 000 personnes (Manchois et touristes) qui étaient présentes sur les 3 jours cumulés sur les zones liées aux sites départ et d’arrivée et tout le long des 435 kilomètres de course.
► Des retombées de plus de 22 millions d’euros pour le territoire.

Historique d’une candidature

La nouvelle a été confirmée lundi 24 novembre en soirée par la société organisatrice du Tour de France, ASO : le Grand Départ du Tour de  France 2016 s’effectuera bien de la Manche. Tous les détails de ce Grand Départ et des étapes qui le composeront seront révélés le 9 décembre prochain à l’occasion d’une conférence de presse organisée au Mont-Saint-Michel, mais l’annonce est déjà une énorme satisfaction pour Jean-François Le Grand, ancien Président du conseil départemental de la Manche : « C’est une nouvelle extraordinaire et une joie énorme. Cela a été un travail d’équipe pour promouvoir notre candidature et nous en avons aujourd’hui la récompense pour tous les Manchois ».

Le tour de France 2013 au Mont-Saint-Michel - ©ASOC’est en octobre 2010 que toute l’aventure a commencé, à l’occasion d’une première rencontre avec Christian Prudhomme. Jean-François Le Grand et Guénhaël Huet, maire d’Avranches, proposaient alors conjointement au directeur du Tour, Christian Prudhomme, de porter la candidature du département et du Sud-Manche afin d’accueillir une étape de la Grande Boucle en 2013. L’idée est alors évoquée aussi d’organiser un jour un Grand Départ. En février 2011, c’était l’annonce officielle publique : le département de la Manche se portait officiellement candidat auprès de la société ASO, pour accueillir le Tour pour une étape en 2013, mais aussi pour l’organisation d’un Grand Départ. La date de 2017 était dans un premier temps évoquée. Un courrier de Christian Prudhomme confirmait alors tout l’intérêt que le Tour portait à ces deux candidatures. Le mercredi 24 octobre 2012, après plusieurs rencontres et réunions de travail, l’annonce d’une étape dans la Manche pour le Tour 2013 était confirmée à Paris, lors de la présentation du parcours du Tour de 2013, et le mercredi 10 juillet 2013, par une magnifique journée ensoleillée, avait lieu le contre-la-montre de 33 km entre Avranches et le Mont-Saint-Michel, lors de la 11 étape. « L’étape de 2013 a été la réussite que l’on sait, avec un focus sur le Mont-Saint-Michel et la Manche extraordinaire. Au final, je pense qu’elle a été déterminante pour démontrer notre capacité à accueillir un tel évènement, et notre savoir-faire a influencé la décision d’ASO », explique Jean-François Le Grand.
Depuis lors, de multiples rencontres et réunions de travail ont eu lieu pour monter le dossier de candidature de la Manche pour un Grand Départ, mais non plus pour 2017 comme date possible et proposée dans un premier temps par ASO, mais pour 2016.

Les atouts de la Manche

Outre les liens d’amitié personnels liant Jean-François Le Grand et Christian Prudhomme, la Manche a su aussi exposer ses nombreux atouts, au point d’être retenue devant des capitales européennes ou de grandes métropoles françaises. Parmi eux, le charme de ses paysages évidemment en premier lieu, mais aussi la démonstration de sa capacité à se mobiliser lors des grands événements. « Cette initiative de faire candidater la Manche à un Grand Départ s’inscrit dans la droite ligne des démarches accomplies par le conseil départemental pour développer son territoire et en faire un territoire en mouvement et pour renforcer son attractivité, explique Jean-François Le Grand. Nous voulons montrer ce que nous sommes et peut-être rattraper le déficit de notoriété de notre département que l’on constate parfois. Il est un fait que nous n’avons pas à rougir de notre attractivité, qui est d’ordre économique avec nos produits agricoles et de la mer, notre savoir-faire industriel, notre ambition en matière de transition énergétique, d’énergies marines et du stockage de l’énergie, et évidemment notre tourisme. On peut rappeler le vrai succès rencontré par l’organisation des festivités du 70 anniversaire de la Libération, avec l’accueil de 300 000 personnes sur la seule journée du 6 juin dans la Manche. Il y a eu un véritable effet 70,  avec un mois d’août exceptionnel en termes de fréquentation des musées et de tourisme de mémoire. Nul doute que l’effet induit par le Grand Départ produira les mêmes attraits pour notre département. »
Avec la réussite de l’étape de juillet 2013, la Manche a montré un savoir-faire déjà reconnu par ailleurs, avec par exemple l’organisation de compétitions pour les Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014, mais aussi d’autres événements cyclistes. Ainsi après Brécey en 2010, la Fédération Française de Cyclisme vient à nouveau de faire confiance à la Manche pour l’organisation en août 2015 des championnats de France de l’avenir, qui se dérouleront dans la commune de Les Pieux. Une vraie reconnaissance du savoir-faire et de l’accueil manchois de la part de toutes les instances du cyclisme !

Retour sur le Tour de France 2013

Les retombées d’un Grand Départ du Tour de France

Le tour de France 2013 au Mont-Saint-Michel - ©ASO_B.BADELe Tour de France est le 3 événement sportif médiatique au monde après les Jeux Oympiques d’été et la Coupe du Monde de football. Ce monument mondial du sport attire 650 médias (121 chaînes de télévision, 72 stations de radio, 400 titres de presse, 54 sites internet), 2 300 journalistes accrédités de 35 nationalités différentes, 190 pays diffuseurs de l’événement à travers le monde dont 60 en direct. Au total, 2 milliards de téléspectateurs et auditeurs dans le monde suivent chaque année la Grande boucle, sans compter les 12 à 15 millions de spectateurs sur les bords des routes !
L’étape du 10 juillet 2013 dans la Manche pour le contre-la-montre individuel avait attiré sur les bords de route 200 000 spectateurs tout au long du parcours, pour des audiences télé excellentes ( 2 754 000 téléspectateurs soit 33.8% de part d’audience). « Le retour sur investissement en termes d’image répercutée et de retombées médias n’est plus à prouver. Il y a d’abord un retour à court terme, avec la présence sur plusieurs jours de 4 500 personnes rien que pour les suiveurs du Tour, auxquelles vont s’ajouter les nombreux spectateurs. Ils étaient 200 000 lors de l’étape de 2013, nul doute que les chiffres seront multipliés par 3 à 5 minimum pour un Grand Départ sur plusieurs jours. De plus, avec un tel événement, cette retombée « image » est capitalisable pour la suite de la saison estivale, mais aussi celle de l’année suivante, compte tenu des images véhiculées qui auront donné envie de venir dans la Manche », souligne Jean-François Le Grand.
Quand le Tour de France se déplace, ASO a estimé que ce sont 152 millions d’euros de retombées économiques qui se font sur tout le territoire français : 22 millions dépensés par les suiveurs du Tour (soit 4 500 personnes appartenant aux médias, aux partenaires économiques, à l’organisation, ou des prestataires techniques) et 130 millions dépensés par les 12 millions de spectateurs (l’hôtellerie, la restauration, les commerces…). Tout cela sans compter les retombées touristiques post-Tour suscitées par les belles images de la télévision, qui auront donné envie de venir découvrir le territoire de la Manche.
Le 10 juillet 2013, la plupart des hôtels et chambres d’hôtes situés aux abords immédiats du parcours ont bénéficié de taux d’occupation exceptionnels, de même que les campings disposant d’aires de camping-car. Les offices de tourisme d’Avranches et de Pontorson ont connu des pics de fréquentation durant les 15 jours précédents, avec des demandes concentrées autour de l’accès, des parkings, du parcours et des accueils de camping-cars. « Il s’agit donc d’une exceptionnelle exposition pour la Manche, une promotion formidable du territoire entraînée dans le sillage d’un événement fédérateur et gratuit pour le public, avec des retombées touristiques et économiques évidentes. Lorsqu’on interroge les territoires qui ont organisé les précédents Grands Départs, il apparaît qu’il y a un facteur 5 sur le retour sur investissement ! », confirme Jean-François Le Grand.

La Manche, terre de cyclisme

La Manche est une terre de sport et le conseil départemental a fait le choix d’une politique de soutien sans faille : « Le budget sports 2014 a représenté cette année une enveloppe financière de 2,5 millions d’euros, auxquels s’ajoute une enveloppe pour les projets d’équipements sportifs inscrits dans le cadre des contrats de territoire, soit environ 1 million d’euros, explique Jean-François Le Grand. Il faut se rendre compte que la Manche compte plus de 110 000 licenciés, soit pratiquement un quart de sa population ! » En effet, la Manche compte 111 040 licenciés répartis dans 1 187 clubs, avec 56 comités sportifs départementaux, 15 000 bénévoles, le tout représentant 1 043 emplois directs (animateurs, éducateurs, permanents).
Et évidemment, le cyclisme est très représenté parmi tous ces licenciés. Le comité départemental de cyclisme de la Manche fédère 38 clubs, qui comprennent au global 1 969 licenciés (dont environ 658 jeunes), dont 9 licenciés élites professionnels au cours de la saison 2014 :
-          Nicolas Lefrançois (Team Novo Nordisk)
-          Pierre Gouault (Big Mat Auber 93)
-          Maxime Renault (Big Mat Auber 93)
-          Julien Fouchard (Cofidis)
-          Amaël Moinard (BMC)
-          Lloyd Mondory (AG2R La Mondiale)
-          Mickaël Chérel (AG2R La Mondiale)
-          Arnaud Courteille (FDJ.fr)
-          Anthony Delaplace (Bretagne Séché Environnement)
Parmi eux, Anthony DELAPLACE, Mickaël CHEREL et Amaël MOINARD, originaires du département, ont participé au Tour de France 2014.
 
Il n’en demeure pas moins que pour la Manche comme pour la Basse-Normandie, ce Grand Départ sera une première. Jusqu’à cette date, la Manche a accueilli le Tour à 45 reprises (23 départs et 22 arrivées), la première fois en 1911. Les villes concernées sont Cherbourg-Octeville (17 départs, 16 arrivées), Avranches (3 départs, 2 arrivées), Saint-Hilaire-du-Harcouët (2 départs, 1 arrivée), Granville (1 départ, 1 arrivée), le Mont-Saint-Michel (2 arrivées).
 




Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550