En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

La suppression des pesticides dans l'entretien du patrimoine de la collectivité

Dans le cadre de son agenda 21 « Planète Manche », le conseil départemental s’est engagé à améliorer les pratiques de ses services au quotidien. En 2012, il a signé la charte de gestion des espaces publics de la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles de Basse-Normandie (FREDON). Au travers de cette charte, il s’engage à respecter la réglementation en matière d’utilisation de produits phytosanitaires et à réduire autant que possible le recours aux pesticides. Afin d’aller plus loin dans cette démarche et d’être exemplaire, le conseil départemental s’était fixé l’objectif d’atteindre le niveau 3 de la charte FREDON sur la plupart des sites dont il assure la gestion.

L’objectif est atteint : depuis le 1er janvier 2016, plus aucun produit phytosanitaire n’est utilisé sur le patrimoine départemental !

Les 3 niveaux de la charte d’entretien des espaces verts de la FREDON, qui nous accompagne depuis 2012 dans ce projet sont :

  • Niveau 1 : se conformer à la législation en vigueur, traiter mieux, rationaliser l’utilisation des désherbants
  • Niveau 2 : tester des techniques alternatives, réaliser un plan d’entretien en phytosanitaire
  • Niveau 3 : 0 phyto


Quelles sont les pratiques alternatives à l’utilisation des pesticides ?

Pour arrêter l’utilisation des produits phytosanitaires, différentes méthodes alternatives sont mises en œuvre par les services départementaux :

  • limitation des zones à désherber par l’enherbement ou la mise en place de paillage, de plantes couvre-sol, de végétalisation des pieds de murs,
  • utilisation de machines permettant un désherbage mécanique des sites : balayeuse aspiratrice pour les routes, stabnet (désherbeur mécanique tracté qui herse, ratisse et roule) utilisé sur les voies vertes et à Tatihou,
  • réaménagements pour limiter les surfaces à entretenir : rejointoiement des ilots, mise en place de plaque anti-herbe au niveau des panneaux,
  • débroussaillage mécanique,
  • mise en place d’une gestion différenciée des espaces : adaptation de l’entretien à l’enjeu visuel. Cela consiste à ne pas appliquer à tous les espaces la même intensité ni la même nature de soins,
  • mise en place d’éco-pâturage : entretien par les animaux d’espaces embroussaillés ou difficilement accessibles. Cette pratique est à ce jour mise en œuvre au Pavillon des Énergies et est en réflexion sur certains sites et musées et sur les délaissés routiers ou voies vertes,

Ne plus utiliser de pesticide cela signifie également de la part des usagers des sites du conseil départemental une plus grande tolérance vis à vis des "herbes indésirables" trouvées sur le bord des routes, sur les ronds-points, aux abords des sites et musées du département...


Un logo pour identifier la démarche Zéro pesticide dans la Manche

logo zéro phyto dans la Manche


Pour une meilleure identification de la démarche dans le département, un logo a été créé. Sa présence, à l’entrée des sites du conseil départemental devra amener le public à prendre conscience du fait que le site est entretenu sans produit phytosanitaire et par conséquent à avoir une certaine tolérance vis-à-vis de la présence des herbes non souhaitées. Cette évolution dans les pratiques a pour objectif de préserver la santé des agents et des citoyens et la protection de notre environnement aussi bien notre ressource en eau, notre qualité de l’air que la biodiversité de nos milieux.





Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550