En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Les profils de vulnérabilité des eaux de baignade dans la Manche

Contexte

La Directive européenne n° 2006/7/CE et son décret d’application n° 2008-990 imposent aux personnes responsables de la qualité des eaux de baignade (les communes) la réalisation de “profils de vulnérabilité” et la fourniture d’une information adaptée au public.

Ceux-ci ont pour objectif :

  • d’identifier et de hiérarchiser les sources de pollution susceptibles d’avoir un impact sur la qualité des eaux de baignade et d’affecter la santé des baigneurs,
  • de définir les actions visant à supprimer ces sources de pollution ainsi que les mesures de gestion à mettre en œuvre pour assurer la protection sanitaire de la population.

Le conseil départemental de la Manche et le Service Santé-Environnement de la Délégation Territoriale de la Manche de l’ARS de Basse-Normandie se sont associés pour assurer, suivant une démarche globale (homogénéité des profils sur l’ensemble du département, souci d’économie d’échelle), l’élaboration des profils de vulnérabilité des zones de baignade de la frange littorale s’étendant de Sainte-Marie-du-Mont à Lingreville.

Conseil général de la Manche

Agence Régionale de Santé Basse-Normandie

Sur le linéaire situé entre les plages de Bricqueville-sur-Mer et de Dragey-Ronthon, un partenariat a été mis en place avec le Syndicat Mixte des Bassins Côtiers Granvillais (SMBCG). Le projet Life MARECLEAN, développé sur une large frange littorale de la côte ouest Cotentin d’octobre 2006 à fin 2009, a permis d’acquérir de nombreuses données utiles à l’élaboration des profils sur ce secteur.

Les profils ont bénéficié d’un soutien financier et technique de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie. Partenaire privilégié, l’Ifremer (LERN - Port-en-Bessin) a apporté son savoir-faire et les outils de modélisation hydrodynamique ainsi que son patrimoine de données littorales.

Consultez les profils de vulnérabilité

Agence de l'Eau Seine Normandie

Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer

Les principales conclusions des profils

Après une première phase de validation auprès de l’ARS de Basse-Normandie et des membres du comité de pilotage du projet (conseil départemental 50, AESN, services de l’État, Ifremer, Comités de la conchyliculture et des pêches…), les profils des plages de Sainte-Marie-du-Mont à Dragey-Ronthon ont été présentés aux communes littorales concernées au cours de six grandes réunions de restitution et d’échanges. Les communes ont ensuite validé définitivement leur profil par délibération du conseil municipal avant de le transmettre au Préfet de la Manche.

De manière générale, les profils ont permis de cibler les principales sources potentielles de pollution et d’apporter à l’échelle du département les conclusions suivantes :

  • une prépondérance des pollutions liées à la collecte des eaux usées qui obligera les collectivités à poursuivre leur effort sur la sécurisation des réseaux,
  • un déficit de connaissance sur les réseaux pluviaux qui nécessitera pour les communes concernées la mise en œuvre de diagnostics sur certains secteurs sensibles du département,
  • la confirmation de l’influence de la submersion des herbus des grands havres de la côte ouest du Cotentin (Havres de Lessay, de Regnéville et de la Vanlée) par fort coefficient de marée,
  • une caractérisation non exhaustive des rejets côtiers qui nécessitera de développer et d’adapter la stratégie de surveillance du milieu ; avec, si besoin, des campagnes de mesures complémentaires sur les secteurs sensibles.

Les profils baignade constituent un premier diagnostic et proposent des mesures pour réduire ou supprimer les sources de pollution. Conscient qu'il est indispensable de continuer à travailler à la préservation de la qualité des eaux, le conseil départemental a regroupé au sein d’un unique service les compétences en ce domaine, avec, pour ce qui concerne la suite des profils, l'objectif d’actualiser leur diagnostic et de mobiliser les partenaires sur l'identification et la résolution des problèmes rencontrés.




Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550