En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Le frelon asiatique, un danger pour l'homme et la biodiversité

Présents dans le département de la Manche depuis 2011 le nombre d’individus et de nids de frelons asiatiques ne cessent d’augmenter.
Au regard des enjeux sanitaires et environnementaux liés à la présence de cette espèce, un programme départemental de lutte collective est initié depuis septembre 2016, fortement soutenu par le conseil départemental de la Manche. Ce programme repose sur différents volets de la prévention à la surveillance en passant par la lutte ; cela dans l’objectif de limiter les nuisances liées à la présence des frelons asiatiques dans le département. 

Comment reconnaître le frelon asiatique ?

ZoomLe frelon européen

ZoomLe frelon asiatique

Le frelon asiatique est plus noir qu’un frelon européen et avec des pattes jaunes. Son abdomen est très noir avec un 4e segment jaune orangé. Il est généralement légèrement plus petit que le frelon européen (3 cm en moyenne pour le frelon aisatique contre 4 pour l'européen)

Comment reconnaître le nid de frelons asiatiques ?

Son nid est plutôt en forme de poire avec une petite entrée latérale. Il peut contenir entre 2 000 et 3 000 frelons.

ZoomNid primaire

Le nid primaire du frelon asiatique
Au printemps la reine fondatrice crée un nid de petite taille (le nid primaire). Le nid pourra être déplacé au cours de la saison

ZoomNid principal

Le nid principal du frelon asiatique
Il peut atteindre 1 m de diamètre à l’automne, principalement situé à hauteur dans les arbres, il peut aussi se trouver dans un bâtiment.
Principales caractéristiques :
- Plutôt en forme de poire
- Une petite entrée latérale
- Il peut contenir 2000 à 3000 frelons asiatiques

Nid de frelons européens

Le nid du frelon européen
Il possède une large ouverture sur la partie basse.
Plutôt cylindrique, on le trouve dans des cavités ou le bâti.

Pourquoi lutter contre le frelon asiatique dans le département de la Manche ?

Lutter contre le frelon asiatique : un double enjeu apicole et environnemental !
Le frelon asiatique est un prédateur d’insectes riches en protéines :
- La destruction d’abeilles pour nourrir ses larves induit des nuisances sur les ruches et la production de miel
- La prédation sur les pollinisateurs, peut impacter la biodiversité locale et la production fruitière (telle que la filière cidricole de la Manche)

Attaque de frelon asiatique sur une abeille

Lutter contre le frelon asiatique un double enjeu pour la santé et la sécurité publique.
Le frelon asiatique est peu agressif lorsqu’il est seul, sa piqûre n’est pas plus dangereuse que celle du frelon européen.
Cependant la colonie peut s’avérer dangereuse, notamment lors d’attaques collectives pour protéger son nid. Les personnes ou les animaux à proximité pourraient alors être considérés comme une menace.
Amateur de protéines animales, il est possible de le trouver dans les marchés alimentaires sur les étals de poissons.

La lutte collective contre le frelon asiatique

L’animation de la lutte collective est confiée à la FDGDON (Fédération Départementale de Défense contre les Organismes Nuisibles) et est soutenue par le Conseil départemental de la Manche et les collectivités locales partenaires. Le plan départemental de lutte collective a défini que seuls les nids à enjeux collectifs (soit avec une incidence apicole et/ou de santé/sécurité publique) pourront être détruits dans le cadre du programme, et à condition que la commune ait signé la convention de lutte collective.
La signature de la convention par une collectivité l’engage à prendre en charge, avec le Conseil départemental, le coût de la destruction d’un nid sur les espaces publics ou privés de son territoire.

Les gestes à adopter quand vous avez repéré un nid de frelons asiatiques

Ce qu'il faut faire :

> Signaler le nid à la mairie en indiquant vos coordonnées et la localisation précise du nid.
Il est inutile de signaler l’observation d’un individu de frelon asiatique, sans avoir localisé son nid.

La mairie contacte la FDGDON qui envoie le référent sur place pour déterminer s’il s’agit bien d’un nid de frelons asiatiques et pour déterminer l’enjeu que représente le nid au regard de la biodiversité et de la santé et sécurité publique.
En fonction du diagnostic rendu par le référent, la FDGDON missionne une des entreprises retenues dans le cadre d’un marché public.

Ce qu'il ne faut pas faire :

> Intervenir soi-même. La destruction du nid doit être réalisée par un professionnel.
> Utiliser des pièges non homologués et/ou non sélectifs

En effet, toute destruction n’atteignant pas chaque frelon ou chaque reine est vaine, et favorise la dissémination des nouvelles reines, multipliant ainsi les nids.

Pour avoir plus d'information sur les dangers du frelon asiatique et la lutte contre cet insecte nuisible :

> Téléchargez la plaquette départementale
> Visitez le site de la FDGDON