En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Le réseau des collectivités zéro phyto

Pourquoi intégrer la démarche zéro phyto

Cette démarche est devenue inévitable pour des raisons écologiques et réglementaires. En effet, afin de respecter l’environnement, la santé de l’applicateur et celle des usagers, l’utilisation des pesticides est de plus en plus encadrée. Des précautions particulières doivent être prises et chaque ordonnateur et applicateur de produits phytosanitaires doit détenir à présent un certiphyto. Par ailleurs la loi du 17/08/2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte modifie, par son article 68, la loi Labbé du 6/02/2014. L’interdiction d’utilisation des produits phytosanitaires initialement prévue au 1er janvier 2020, est avancée à janvier 2017 excepté pour les produits de bio-contrôle, les produits homologués en agriculture biologique et les produits à faible risque. Attention, cependant ces produits restent des produits phytopharmaceutiques, leur utilisation nécessite la détention d’un certiphyto et le respect du port des équipements de protection individuelle, des arrêtés …

Type de zone à désherber © Thibaut Alifat - CD50

Zoom

La notion d’espaces verts est par ailleurs élargie aux voiries (excepté les zones étroites ou difficiles d’accès).

Les cimetières ne sont concernés par l’interdiction que s’ils font l’objet d’un usage de promenade. Pour les terrains de sport, la différence se fait sur leur accessibilité. Un terrain de sport totalement clos ne sera pas concerné par l’interdiction alors qu’un terrain de sport ouvert à tous en continu, sera concerné par l’interdiction.

Le zéro phyto permet d’anticiper la réglementation tout en protégeant la nature et la santé humaine.

APPEL A PROJETS

Appel à projets : "SENSIBILISATION DU GRAND PUBLIC AU 0 PHYTO"soutenant la mise en oeuvre d'actions de sensibilisation des citoyens au "0 phyto" et/ou à la nécessaire tolérance vis-à-vis des herbes indésirables.

Quels types de projets ?
Un évènementiel de type conférence, ateliers pédagogiques, spectacle, journée citoyenne, exposition, forum…dont l’objectif est de sensibiliser au zéro phyto et/ou à la nécessaire tolérance vis-à-vis des herbes indésirables,
L’évènementiel doit avoir lieu en 2017, sur une journée ou plusieurs journées étalées dans l’année et le budget global du projet ne doit pas dépasser 3 200 €.*
Il doit être organisé à destination des habitants ou des citoyens de votre collectivité ou de la Manche plus globalement,

Qui peut répondre à l’appel à projets ?
Les collectivités territoriales (communes, communauté de communes, syndicats d’eau...)

Les dossiers de candidature devront être envoyés avant le 25 juin 2017.
Retrouvez tous les éléments dans les documents ci-dessous :

Pourquoi le zéro phyto ?

Pour conjuguer nos expériences et organiser la diffusion des bonnes pratiques expérimentées par les uns et les autres, le Conseil départemental propose la création d’un réseau.

Qui peut y prétendre ?

Les collectivités n’utilisant déjà plus de produits phytosanitaires dans la gestion de leurs espaces et celles qui souhaitent s’engager à atteindre le niveau 3 de la charte dans les 2 ans maximum.

Quel intérêt

Entrer dans le réseau zéro phyto du département c’est :

  • • bénéficier d’un pack communication constitué de 3 panneaux de signalétique en 40*80
  • • disposer du bloc marque « 0 pesticide dans la Manche » et des plaquettes déjà créées par le département
  • • être identifiée sur une carte en ligne sur manche. fr comme collectivité engagée dans le zéro phyto
  • • participer à des échanges d’expériences, partager vos méthodes innovantes et bénéficier de conseils pour faciliter la mise en œuvre du zéro phyto

Les collectivités intégrées dans ce réseau deviennent référentes en matière de désherbage sans produit phytosanitaire.

Le dispositif

Zoom

La charte d'entretien des espaces publics

Niveau 1 – traiter mieux : rationaliser l’utilisation des produits phytosanitaires et la conformer à la législation en vigueur,

Niveau 2 – traiter moins : changer les stratégies de désherbage en adoptant des méthodes alternatives tant pour la voirie que les espaces verts,

Niveau 3 – ne plus traiter du tout : la collectivité s’engage à ne plus utiliser de produits phytosanitaires pour entretenir son territoire.

Téléchargez le dépliant reprenant toutes les informations




Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550