En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

S’adapter au changement climatique

Les travaux réalisés à l’échelle internationale, notamment par le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), montrent que, aussi volontaristes et performantes que soient les politiques d’atténuation au changement climatique, elles n’empêcheront pas la survenue d’un changement climatique sensible.

Face à ce constat, il est nécessaire, dès à présent, de se préparer à vivre dans un climat modifié et d’anticiper les impacts du changement climatique par des mesures progressives d’adaptation.

Anticiper les impacts du changement climatique, vers un plan d’adaptation

Pluies incessantes et fontes des neiges ont fait déborder la Divette, qui traverse la vallée de Quincampoix à Cherbourg en décembre 2010 © La Manche libreLe volet adaptation au changement climatique doit permettre de définir une stratégie territoriale pour anticiper les effets du changement climatique par des mesures progressives d’adaptation ; l’objectif étant de réduire la vulnérabilité du territoire aux effets du changement climatique.

Etape préalable à l’élaboration d’un plan d’adaptation, une étude des vulnérabilités et des opportunités du changement climatique pour le territoire sera réalisée en 2013 en vue de dresser une analyse de fond du territoire, de ses forces et de ses faiblesses. Elle permettra d’identifier l’ensemble des enjeux, des risques et des opportunités majeurs relatifs au climat futur et de définir les axes prioritaires de la stratégie à mettre en œuvre.

Les conclusions du diagnostic devront poser les bases d'une stratégie départementale d'adaptation au changement climatique déterminées en fonction des domaines de compétence du conseil départemental et permettront l’élaboration du plan d’adaptation en 2014.

Agir pour une gestion préventive anticipant les risques liés à l’élévation du niveau de la mer

Les grandes marées couplées à une tempête et des vents violents créent une surcote et peuvent engendrer des débordements de digue comme ce fut le cas à Blainville-sur-Mer en février 2010.

Pour faire face à ce risque et sécuriser le littoral, il est nécessaire d’anticiper les risques de submersion marine et d’érosion. Sur un domaine public maritime dont la compétence est de l’état, le conseil départemental est associé au côté de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM 50) pour privilégier des mesures durables de prévention et réduire les conséquences dommageables potentielles sur l’environnement et les activités économiques.

Poursuivre la politique de gestion intégrée des bassins versants

L’eau est un des secteurs les plus potentiellement impactés par le changement climatique, en termes de qualité et de quantité. Le suivi des ressources en eaux souterraines et superficielles est un premier élément pour faire face aux vulnérabilités futures, en agissant sur la demande et sur l’offre.

La politique de gestion intégrée des bassins versants dans les schémas d’aménagement et de gestion de l’eau sera poursuivie en facilitant la cohérence des actions en termes de gestion de la qualité et la quantité des eaux et en soutenant des actions préventives contre les inondations.

Préserver la biodiversité patrimoniale et ordinaire

Le réchauffement climatique constitue une pression supplémentaire sur les écosystèmes et accentue le phénomène d’érosion de la biodiversité. La préservation de la biodiversité passe, dans un premier temps, par une phase d’observation et de suivi des espèces pour améliorer les connaissances. Ces bases de données constitueront des indicateurs du changement climatique et permettront d’alimenter l’observatoire Bas-Normand du changement climatique.

Un suivi des espèces patrimoniales sur les espaces naturels sensibles et également de la biodiversité ordinaire avec l’observatoire Katuvu (rubrique participative sur le site www.planete.manche.fr) est réalisé. Légende : Drosera sur la Lande Mouton, espace naturel sensible

Sensibiliser les habitants du territoire aux enjeux du changement climatique

Le changement climatique est un phénomène connu aujourd’hui par la majorité de la population. Cependant, ses manifestations, les échéances et les impacts concrets sont peu connus et la nécessité de s’adapter à ces changements est par conséquent mal perçue.

Une sensibilisation des habitants sur les risques et les effets liés au changement climatique est nécessaire afin de diffuser très largement les comportements à adopter pour s'adapter.


En savoir plus sur la politique environnement et milieux naturels du conseil départemental de la Manche

Retour



Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550