En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Objets

>> Retour aux études et collections

Epave de la Léonie Céline

Collection : Cabotage

Mer et littoral
Architecture et archéologie

 L'épave retrouvée du côté de Barneville-Carteret en 1990 est probablement celle d'un caboteur de la Manche : La Léonie-Céline.

La goélette Léonie-Céline, construite à Barfleur en 1854, a fait naufrage en 1884 à Beaubigny, près de Carteret.

La partie conservée comprend la brion, la contre-étrave, une partie de la quille et du bordage avant droit. Les bordés sont en chêne de 7 cm d'épaisseur. La coque était doublée en zinc.

Malgré les dimensions modestes du bateau, on remarque l'utilisation de membrures de très forte section, caractéristiques des navires pratiquant l'échouage.

Zoom l'épave de la Léonie-Céline

Zoom Détail d'une membrure. On remarque la forte section de la pièce de bois, courant sur les navires soumis aux dures conditions de l'échouage.

Zoom Maquette de la Léonie-Céline. La partie figurée en noir représente l'épave découverte après une tempête sur la plage de Beaubigny.

>> Retour aux études et collections