En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Voir toutes les rencontres avec un Manchois

KARINE CHEVALIER

03/10/2016


LA VOIX DU CŒUR

À l’image du nom de son entreprise de Virandeville, C2L, « comme les ailes d’un oiseau et comme 2 elles », Karine Chevalier, c’est « plein d’histoires possibles »…

 

card.photo2.description

 



Mère de trois grandes filles, dirigeant 30 salariés avec son associée (Nadine Liais), élue à la CCI Ouest Normandie et trésorière de Manche export, où elle aide les entreprises locales à se développer, cette Cherbourgeoise douce et souriante a le Cotentin chevillé au coeur. Une passion couplée au goût du collectif, dont elle a aussi fait une association caritative, Coten’Coeur. « C’est un territoire formidable, très beau. On a tout ce qu’il faut, mais c’est aussi le bout du monde. Si on ne s’entraide pas pour le faire vivre, on est un peu morts. »

Privilégiant relationnel, réseau et travail de qualité, elle ne laisse rien au hasard, même si c’est lui qui l’a menée à l’étanchéité-bardage. Ses clients vont du particulier aux grands groupes, avec des chantiers partout en France. « Diriger une entreprise aujourd’hui, c’est trouver du travail, gérer les banques et rester optimiste. » Depuis six ans, elle côtoie ses pairs à la CCI. « On rencontre d’autres corps d’état, c’est formateur. On apprend beaucoup, sur plein de sujets, le trafic transmanche, les problématiques des voies ferrées ou routières… Quand on s’engage avec la chambre, on se rend compte qu’on peut fédérer, de Granville à Flers… »

Travailler tous ensemble

Fédérer, c’est la raison d’être de Karine, qui a réuni de nombreux acteurs locaux au sein de Coten’Coeur, pour monter un spectacle en faveur de son territoire. Entrepreneurs, commerçants, restaurateurs, coiffeuses, musiciens, IUT, ville et école de danse de La Glacerie… tous ont répondu présents. « J’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de gens d’horizons différents, complémentaires,c’est enrichissant et ça fait du bien. » Les bénéfices iront au service de néonatologie de Cherbourg, « car c’est la naissance. Pour la première année, on commence par le départ. » Ils financeront des enregistreurs diffusant la voix de leurs parents aux prématurés, dans les couveuses.

Pour ce spectacle dans la veine des Enfoirés, qu’elle a écrit elle-même, Les Embarqués (en référence à la mer qui entoure le Cotentin et au philosophe Pascal - « nous sommes tous embarqués dans la vie »), Karine aussi donnera de la voix. « Je suis chanteuse à la base, mais voulais me concentrer sur la mise en scène et laisser la place aux autres. » Ce sont ses filles, parties prenantes de l’aventure, qui l’ont convaincue. « La musique fait tout oublier, certains font du sport, moi je chante. » Sous la direction du compositeur cherbourgeois Bruno Morisetti, ils seront 11 chanteurs et trois musiciens au Théâtre des Miroirs, les 18 et 19 novembre. « Sur le thème du voyage, la Cité de la Mer nous prêtera des photos, Manche Tourisme une vidéo…Tout le monde est mis à contribution pour une action locale, c’est formidable ! On doit continuer à travailler tous ensemble. »

Cette femme sait, à n’en pas douter, embarquer les Manchois !


Coten’Coeur

8, La Fournellerie

50690 Hardinvast

coten.coeur@gmail.com


Source : Manche mag' n°54 (octobre-novembre-décembre 2016)