En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

La catégorie Rayonnement souhaite mettre en avant une entreprise qui, à travers son image de marque, contribue à l’identifi cation de la Manche au-delà des frontières du département et qui valorise ses savoir-faire et ses productions locales.

> FONDERIE CORNILLE-HAVARD

>La Fonderie Cornille-Havard reçoit le prix du Rayonnement pour ses démarches de valorisation de son savoir-faire et la participation de ses produits à l’identité normande et manchoise.

> Depuis 1830, la Fonderie Cornille-Havard fond des cloches à Villedieu-les-Poêles. Á travers les siècles, l’entreprise, aujourd’hui dirigée par Paul Bergamo, a su apprivoiser les technologies les plus modernes, pour les développer au profi t de l’amélioration de sa fabrication et de la rénovation du patrimoine. L’entreprise fait partie des métiers d’art référencés et est également entreprise du « patrimoine vivant ». Les cloches de Villedieu résonnent partout en France (Paris, Bayonne, Bordeaux, Porto Vecchio …) mais aussi à l’étranger (Île de Malte, Liban…) avec l’ « identité Normandie ». La Fonderie est un lieu de visite pour lequel elle a obtenu le label NQT (Normandie Qualité Tourisme). Le label tourisme et handicap est à l’étude pour les sourds et malentendants. Dans ce cadre, elle communique sous l’identité « Manche ». Elle est aussi membre de nombreuses associations (GIHEC, Fondeurs de l’Ouest, Fondeurs de France, Fondeurs de cloches européens…) contribuant au rayonnement de son savoir-faire.


> LAITERIE FROMAGERIE DU VAL D’AY

>Réo obtient le prix du Rayonnement car l’entreprise perpétue un savoir-faire artisanal et une qualité de produits reconnue notamment par l’AOC. En outre, l’utilisation exclusive de lait de vaches normandes contribue à préserver cette race et à valoriser son lait.

>À Lessay, depuis 1931, l’entreprise Réaux fabrique du camembert Réo. Rachetée en 1984 par Bertrand Gillot, l’usine est actuellement dirigée par Marc Brunet. Réaux valorise sa production grâce à l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) : le lait utilisé pour ses produits est issu exclusivement de vaches de race normande et la fabrication est restée artisanale. L’AOC représente 5% du marché normand, Réo est la plus vieille marque à l’avoir reçue. Il représente 21 % de ce marché»
Tous les ans, Réo participe au concours général agricole, dans le cadre du Salon International de l’Agriculture. L’entreprise a été primée à 15 reprises. Seul concours organisé sous le contrôle de l’État, il permet de faire découvrir des produits, de les valoriser, de renforcer l’image de l’entreprise et le sentiment d’appartenance des salariés.
Première marque de camembert citée par le public (dans les études de notoriété), Réo est présente sur les tables étoilées de la gastronomie française (Alain Ducasse, Anne Sophie Pic, etc.). Toujours dans le but de valoriser ses produits, la laiterie ouvre ses portes au public et vise à devenir un lieu touristique. Active au sein du réseau « Tourisme de découverte d’entreprise », Réo est aussi présente dans le catalogue « Bienvenue dans nos entreprises en Normandie ». Plusieurs labels lui ont (par ailleurs) été décernés :

• label national destination entreprise
• label régional Normandie qualité tourisme
• label qualité tourisme national

L’entreprise envisage de construire un lieu dédié au tourisme pour accueillir groupes scolaires, visiteurs et clients.


> GAEC LA SÉLINE

> Le prix du Rayonnement est remis au GAEC de la Séline pour la qualité et l’homogénéité de son troupeau, qui en fait un élevage d’élite, ainsi que ses efforts pour le valoriser.

> Situé à Rauville-la-Bigot, le GAEC de la Séline est une exploitation laitière familiale de vaches normandes. Aujourd’hui dirigé par Marie-Claude, Pascal et Emmanuel Mouchel, l’élevage de la Séline se place en première position nationale au vu de ses performances laitières en race Normande. Avec un pointage de 86,4, son cheptel fait partie des meilleurs troupeaux français. Depuis 2005, l’élevage participe à des concours d’envergure départementale, régionale et nationale et est également présent au SIA de Paris, où plusieurs prix lui ont été décernés. Citons par exemple Utah Beach, emblème de l’élevage, vache la plus titrée de France, grande championne au Salon de l’Agriculture en 2009 et 2011. L’élevage est régulièrement sollicité pour accueillir des groupes d’éleveurs, de responsables professionnels, et d’étudiants de départements voisins.

Cliquez sur les différentes catégories pour connaître les lauréats

la formation des hommes et la transmission des savoir-faire

la capacité à innover tant dans les procédés et l’organisation de l’entreprise que dans ses produits

l’utilisation d’un savoir-faire, d’une production locale ou de l’image du département pour asseoir le développement de l’entreprise, assurer ainsi son rayonnement et aussi celui du département

la création ou la reprise d’entreprise

le dynamisme à l’exportation

une politique exemplaire dans la gestion des hommes ou l’implication de l’entreprise dans l’insertion au monde du travail de publics fragiles, de personnes en situation de handicap