Abonnementx

Vous devez être identifiè pour avoir accés à vos abonnements.

Devenez ambassadeur de la Manche

La pêche et l'aquaculture dans la Manche

Le Département accompagne les efforts des professionnels de la filière

Une des principales richesses de la Manche se trouve au large de ses côtes. 30% du trafic maritime mondial y transite. Les activités de pêche et de cultures marines sont sources de richesse et d’emploi pour la Manche, elles représentent un vivier d’emplois non négligeable. Rappelons que La Manche est le 1er département agricole français et l’un des premiers départements producteurs d’huîtres.

© Lycée maritime de Cherbourg

Les pêcheurs du Calvados et de la Manche font de la Basse-Normandie la 3e région française en ce qui concerne les produits de la mer. Concurrence internationale, difficulté d’accès à la ressource, problèmes d’organisation propres à la filière, mortalité de certains naissains..., la profession rencontre de grandes difficultés. Fortement impliqué aux côtés des professionnels de la pêche et de l’aquaculture pour faire face à ces difficultés, le conseil général de la Manche soutient et développe son économie maritime qui représente près de 4 000 emplois directs.

La pêche et l’aquaculture en chiffres

Pêche et conchyliculture
• Plus de 4 000 emplois directs
• 2 000 marins sur quelques 350 bateaux
• 17 ports (dont 14 départementaux)
• 240 personnes pour le commerce lié à ce secteur
• La conchyliculture à elle seule compte 700 salariés et 2 000 saisonniers répartis dans 250 entreprises

Agro-alimentaire lié à la mer
• 25 entreprises de commercialisation des produits de la mer
• 155 salariés
• Une part importante du chiffre d’affaires liée à l’exportation

Principales zones de production ostréicole :

• Côte ouest du Cotentin (entre Granville et Portbail)
• Bassin de St Vaast-la-Hougue
• Secteur Utah Beach
• Baie des Veys

Côte ouest - © SMEL

Les produits de la mer au rayon frais

La pêche, l’aquaculture et le mareyage représentent plus de 3 200 emplois directs et un nombre d’emplois indirects non négligeable bien que difficilement quantifiables (construction navale, équipements, commerce et distribution, transformation, transports).
La pêche, avec une flottille d’environ 380 navires (2/3 de la flottille bas-normande), est essentiellement concentrée sur les principaux ports que sont Cherbourg, Granville, Saint-Vaast-la-Hougue, Barfleur et Carteret. Cherbourg et Granville disposent d’une criée certifiée Iso 9002 et informatisée.

La pêche des coquillages est l’une des grandes spécialités locales. La culture des huîtres et des moules a aujourd’hui pris de l’importance puisque la Manche est le premier département producteur conchylicole avec 45 000 tonnes récoltées sur les parcs à huîtres, bouchots et rares gisements sauvages des côtes ouest et est.

Vous pouvez découvrir également la pêche en Normandie