En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

devenez ambassadeur de la Manche

Les risques et la gestion de crise

Pré-diagnostic

Points forts


  • Des outils de gestion déjà mis en oeuvre (six Plans de Prévention des Risques - PPR - prescrits dans le département de la Manche) intégrant les principales agglomérations (5 PPR inondation et 1 PPR mouvement de terrain)
  • Elaboration en cours d'un Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRt) sur le territoire des communes de St Fromond et Airel
  • Aucun accident grave survenu dans la Manche malgré l'exposition à de réels risques industriels et technologiques
  • Un risque alimentaire multiple mais fortement maîtrisé par la mise en application des normes existantes dans les industries agroalimentaires manchoises

Points faibles


  • Un risque inondation étendu, aggravé par le risque littoral de submersion marine
  • Une vétusté des ouvrages de défenses mer qui pour la plupart date du XVIII / XIXème siècle
  • Un manque de structuration des Associations syndicales Autorisées gestionnaires d'ouvrages de défense mer aux capacités financières limitées
  • Un risque de mouvement de terrain (falaises / secteurs de Granville et de Cherbourg)
  • Des risques technologiques et industriels diffus, liés au nucléaire et au transport de matières dangereuses et à l'importance des installations (centrale nucléaire, centre de stockage de déchets radioactifs, usine Cogema, usine SEVESO,...)

Tendances


  • Radicalisation saisonnière du climat : augmentation des pluies en période hivernale (risque d'inondation) et diminution en période estivale (risque de sécheresse)
  • Amplification de la fréquence et de l'intensité des risques naturels : grande vulnérabilité au changement climatique du linéaire côtier (élévation prévisible du niveau de la mer), des principaux cours d'eau et des marais du Bessin et du Cotentin
  • Elévation de la température de la mer avec des atteintes à la biodiversité et aux cultures marines

Enjeux


  • Anticipation des changements climatiques et défense contre la mer
  • Structuration et renforcement des acteurs gestionnaires des ouvrages de défense pour accroître la maîtrise du risque inondation
  • Conciliation du développement économique (incluant l'initiative et l'innovation) et de la prévention du risque pour la protection de la population et de l'environnement, tout en préservant un relatif bien être, la qualité et le cadre de vie des populations
  • Reconversion des friches industrielles
  • Confortement du linéaire et du maillage bocager qui joue un rôle antiérosif
  • Développement d'une culture du risque