En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok
Cohésion sociale, bien-être et solidarités

Organisation des territoires de projets et dynamisme de la démocratie locale

Maillage territorial :

  • Une vaste couverture mais un émiettement des structures
  • Quatre Pays
  • Des dynamiques de projet
  • De nombreux syndicats mixtes

Quelle participation citoyenne?

Des réseaux associatifs

Bien-être et qualité de vie dans la Manche

Equipements :

  • Un accès aisé aux équipements des gammes de proximité et intermédiaires
  • Un taux d’équipement en collèges supérieur à la moyenne régionale

Logement – habitat :

  • Des propriétés individuelles relativement plus nombreuses et plus grandes qu’ailleurs pour une population moindre
  • Une concentration des résidences secondaires dans les zones rurales et littorales
  • Environ 14% de logements sociaux, une progression centrée sur l’habitat individuel

Niveau de vie :

  • Un revenu médian inférieur au niveau français
  • Une proportion élevée et en augmentation des retraites, pensions et rentes
  • Des écarts qui se réduisent mais encore forts entre centres villes, zones périurbaines, littoral et zones rurales
  • Un taux de chômage inférieur au taux national

Lien social et solidarités

  • Vieillissement et handicap, un enjeu fort pour la Manche de demain
  • Précarité: l’enjeu de l’insertion par l’activité
  • Santé, vie familiale: des dispositifs déjà mis en oeuvre

Offre culturelle, sportive et de loisir

  • Lieux-phare
  • Evènementiel
  • Equipements

Pré-diagnostic

Points forts


  • Une couverture presque totale du département par les EPCI à fiscalité propre et 4 Pays
  • Une bonne desserte en équipements des gammes de proximité et intermédiaire
  • Une tendance à la hausse de l’équipement en logements sociaux (13% du parc de logements)


  • Une proportion élevée de retraités, à même de doper l’activité (action sociale, santé, services,…)
  • Une prise en compte du vieillissement (structures de coordinations comme les SAG, CLIC’s, etc.) et de nombreux établissements et services médico-sociaux pour la prise en charge des handicapés


  • Un taux de chômage inférieur aux taux régional et national (8,1% en 2011 contre 9,3% en France)
  • Un bénévolat très actif dans l’ESS et une dynamique de réseau (Etat, CAF, Pôle Emploi, collectivités)


  • Une identité manchoise à la fois multiple et témoin d’un attachement commun au territoire
  • Une notoriété culturelle affirmée et positive à l’échelle régionale et nationale
  • Une diversité d’équipements culturels, sportifs et de loisirs éducatifs sur l’ensemble du territoire

Points faibles


  • Des structures intercommunales émiettées et contrastées (effet d’éclatement spatial)
  • Une capacité variable de ces EPCI à répondre aux besoins des habitants
  • Des villes moyennes ayant peu de relations entre elles (faible intégration territoriale)
  • Un déséquilibre dans l’offre de soins au détriment des territoires ruraux (isthme et côte est du Cotentin et couloir situé au sud-ouest, en « sous-médication »)


  • Des écarts de revenus selon les territoires (fort revenu dans les périphéries urbaines et sur le littoral)
  • Un taux de chômage qui touche plus durement les jeunes et les femmes
  • Une moindre part des diplômés supérieurs


  • Un maintien à domicile et des hébergements collectifs insuffisants pour les personnes âgées
  • Un niveau d’équipement enfance / jeunesse relativement faible sur certains secteurs et un taux élevé de prise en charge ASE (Aide Sociale à l’Enfance)

Tendances


  • Un élargissement du périmètre d’intervention des EPCI à fiscalité propre
  • Une polarisation possible de l’espace autour de vastes agglomérations et une désertification de certains espaces ruraux
  • Un vieillissement croissant à mettre en parallèle d’un risque de «déshérence médicale»
  • Une diminution des interventions publiques qui pourrait menacer le maintien à domicile des séniors
  • Le développement des services à la personne
  • Un renforcement de l’aménagement numérique et des technologies associées au profit de la cohésion sociale et du bien-être

Enjeux


  • Rationalisation et optimisation des coopérations intercommunales et de leur périmètres (territoire et compétences)
  • Préservation de l’offre de soins tout en la rééquilibrant
  • Valorisation économique de la hausse des revenus d’inactivité-retraite (action sociale, santé, services à la personne, loisirs, commerce de détail, construction…).
  • Adaptation de l’offre de formation aux besoins de l’économie, en lien avec la politique régionale
  • Affirmation de la notoriété culturelle de la Manche
  • Développement et coordination des politiques éducatives et de soutien à la parentalité
  • Développement des NTIC et la domotique