En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Youtube : la chaine TV Manche

Flickr : albums des grands évènements

Histoire du conseil départemental

Une histoire à poursuivre

Héritage d’un brassage culturel ancien, mêlant conquête romaine, invasions vikings et domination anglaise, le Département de la Manche n’est toutefois officiellement né qu’en 1790. C’est en effet au lendemain de la Révolution française, le 22 décembre 1789, que l’assemblée constituante vote une loi instaurant la division de l’ancien royaume de France en 83 départements. On donne alors à cette péninsule le nom de «La Manche», empruntant alors le nom du bras de mer dans lequel elle s’avance.

Les Conseils généraux apparaissent quelques temps après, en mars 1790. D’abord élus par une poignée de citoyens versant le cens électoral, ils sont ensuite nommés directement par le gouvernement. Il faudra attendre le 3 juillet 1871 pour que l’élection au suffrage universel soit instituée. Toutefois, jusqu’à la loi de décentralisation du 2 mars 1982 (dite loi Defferre), le préfet est à la fois le représentant de l’État dans le département et l’exécutif départemental, le président du Conseil général ayant alors comme unique tâche de diriger les débats de l’assemblée départementale. Cette situation cessant en 1982, le président du Conseil général est aujourd’hui l’élu qui dirige l’ensemble des services départementaux et fixe les orientations politiques. Aujourd’hui, le Conseil général dispose de l’autonomie administrative, de son propre personnel et de son propre budget, avec un pouvoir de décision qui s’exerce par délibération au sein d’un conseil de représentants élus.

Il dispose de ses compétences propres de proximité, qui s’étendent sur quatre grands domaines d’actions : l’action sociale et sanitaire ; l’aménagement de l’espace et l’équipement ; l’éducation, la culture et le patrimoine ; l’action économique. Il est à la fois acteur de la modernisation du territoire, par la transformation de ses infrastructures liées au transport ou au numérique, et garant de la solidarité. Il participe donc à la croissance de l’économie, au développement du rayonnement culturel, à la vie sportive ou touristique.

De nombreux personnages illustres ont siégé au Conseil général de la Manche au cours de son histoire. Parmi eux, citons deux célébrités universelles :

1. Alexis de Tocqueville tout d’abord, politique, historien et écrivain, célèbre pour ses analyses de la Révolution française, de la démocratie américaine et de l’évolution des démocraties occidentales en général (1849-1851).
2. Urbain Le Verrier, astronome et physicien, découvreur de Neptune, qui accéda lui aussi à la présidence de l’assemblée départementale de 1852-1854 et de 1858-1870.

Depuis la Libération, cinq présidents se sont succédé à la tête du Conseil général de la Manche :
3. Daniel Cuche (1945-1946),
4. Henri Cornat (1946-1968),
5. Léon Jozeau-Marigné(1968-1988),
6. Pierre Aguiton(1988-1998),
7. Jean-François Le Grand (depuis 1998).




Conseil départemental de la Manche - 50050 Saint-Lô cedex - 02 33 055 550